L’année 2018 touche à sa fin, et c’est l’heure du bilan. Forcément très subjectif.

LEGO 2018 top flop

Mes tops 2018

Du côté des tops, LEGO a une nouvelle fois sorti de très beaux sets pour vendre du rêve. On pourra notamment retenir le très rétro modular Creator Expert 10260 Downtown Diner, l’excellent 70657 Ninjago City Docks, l’énorme château Poudlard 71043 Hogwarts Castle, ou encore l’UCS 75181 Y-wing Starfighter. Pas la peine d’en écrire des pages dessus, ces sets m’ont offert de belles et longues expériences de construction avec des résultats finaux très originaux pour les deux premiers, et très fidèles aux modèles dont ils s’inspirent pour les deux autres.

Si vous aimez ces thèmes et que vous avez l’opportunité de les ajouter à votre collection, n’hésitez pas, c’est du très bon.

Tops LEGO 2018

Mais pas besoin de forcément dépenser des centaines d’euros pour se faire plaisir : certaines petites boites étaient vraiment excellentes, la gamme Speed Champions a continué à me charmer cette année, tout comme certains sets Creator 3in1 (le 31084 Pirate Rollercoaster, au poil !), et l’originalité aussi était aussi au rendez-vous avec le set 41597 Go Brick Me (très fun à sortir en famille ou avec des amis, même sans qu’ils soient fans de LEGO) ou le Pop-up book LEGO Ideas 21315.

Tops LEGO 2018

Certaines gammes ont d’ailleurs été de belles surprises : le revival de la gamme LEGO Harry Potter s’est avéré être de très bon niveau, tout comme le virage moins girly de la gamme LEGO Friends avec les sets karting du second semestre (bon, malheureusement, retour au poney en 2019).

Et côté Super Heroes, j’aime quand LEGO me surprend avec des sets comme le 76108 Sanctum Sanctorum Showdown qui change vraiment de ce qu’on a l’habitude de voir : une jolie construction, bourrée de détails et de jouabilité, avec une belle fournée de figurines. Et autre chose qu’un énième mécha / vaisseau / etc… C’est le genre de set que j’aimerais voir plus souvent.

Tops LEGO 2018

Et dans les tops, la communauté a aussi offert en 2018 des créations de toute beauté. J’en ai présenté plusieurs centaines sur le blog rien qu’en 2018, et pourtant j’ai l’impression de n’avoir pu présenter qu’une petite partie seulement des MOCs qui m’ont tapé dans l’œil.

En parlant du blog, il y a une thématique qui a eu un succès très fort en 2018, loin devant tous les autres articles : comment exposer le set 75192 Millennium Falcon UCS. Que ce soit incliné sur un support à construire ou intégré dans une table basse, j’imagine que nombreux sont ceux à s’être demandé, une fois terminé, comment ils allaient bien pouvoir exposer l’énorme vaisseau chez eux !

Support vertical LEGO 75192 Millennium Falcon UCS

Mes déceptions 2018

Cette année, j’ai personnellement été déçu par trois sets dont j’attendais beaucoup. Dans le désordre :

1/ Le set LEGO Creator Expert 10262 James Bond Aston Martin DB5, à moitié sauvé par des fonctionnalités / gadgets intéressants, mais plombé par l’esthétique très cubique d’une boite à chaussures avec des roues alors que la voiture originale est toute en courbes. Sans parler du prix abusé. Dommage.

2/ Le bateau dans sa bouteille LEGO Ideas 21313 Ship in a Bottle : je loue l’originalité, mais il ne faut pas non plus la chercher à tout prix. Réaliser une bouteille en LEGO était un joli challenge que je n’aurais pas cru possible jusque là, mais on obtient au final un bateau rachitique beaucoup moins impressionnant que celui du projet initial et un set attrape-poussière qui n’intéressera qu’une poignée de botumodélophilistes.

3/ Le gros set LEGO Marvel 76105 Hulkbuster: Ultron Edition : je sais que beaucoup l’adorent et que le résultat est loin d’être déplaisant, mais la version LEGO est très loin de reprendre l’esthétique trapue de l’original et la manque de liberté au niveau des articulations est frustrant (surtout sans genoux). On dirait que LEGO n’a pas su choisir entre un gros Hulkbuster détaillé ultra fidèle façon UCS à exposer sur une étagère, ou bien un mécha plus robuste bien articulé ayant vocation à être jouable. Dommage, j’en espérais tellement plus !

Flops LEGO 2018

Mes flops 2018

Du côté des vrais gros flops, difficile d’arrêter un choix sur des sets. Notamment parce que même si certains sets sont loin d’être parfaits (cf. mes déceptions ci-dessus), c’est très subjectif et on peut toujours leur trouver des qualités malgré leurs défauts.

Bon, peut-être pas pour le set LEGO Star Wars 75201 First Order AT-ST qui est probablement, surtout au tarif incroyablement élevé auquel il était commercialisé, le pire set de l’année. Voire depuis Jack Stone. Je pense que cette boite là a fait l’unanimité, et pas dans le bon sens. Même chez Star Trek ou Playmobil ils devaient être embarrassés pour LEGO…

Flop LEGO 2018

D’ailleurs, puisqu’on parle de Star Wars, au delà des sets, le flop de l’année c’est évidemment la Black Card VIP. La promesse d’une année de récompenses fabuleuses pour les fans de Star Wars, qui s’est finalement soldée par quelques avantages ridicules et un dernier cadeau à la limite du troll. Je ne vais pas refaire l’histoire ici, on peut voter à l’unanimité le ratage complet.

Comme on dit, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Mais quelles que soient les raisons derrière ce fiasco, et surtout avec autant de surenchère que pour cette carte noire à 800€, les clients ne l’oublieront pas de sitôt…

LEGO VIP Black Card

J’ai envie au passage d’étendre le flop à la politique de cadeaux de LEGO en général. Une gestion des stocks hasardeuse avec des cadeaux en rupture parfois quelques heures ou jours après le début de l’offre, ces mêmes cadeaux en rupture qu’on retrouve quelques mois plus tard en rayon en LEGO Store ou sur le Shop LEGO pour quelques euros, des seuils en hausse pour en bénéficier, etc… J’espère que LEGO sera capable de gérer plus proprement sa politique de cadeaux en 2019.

Autre flop à mes yeux : les anniversaires. En 2018, nous avions les 40 ans de la minifig et les 60 ans de la brique. LEGO n’a pas manqué de communiquer dessus mais franchement, j’ai du mal à trouver l’opération réussie. Rien d’exceptionnel à part grosso modo un cadeau pour les nostalgiques (sympa, mais pour lequel il fallait quand même dépenser 125€) et une figurine de Classic Policeman (série 18) qui a créé davantage de conflits que de fête. Il y a bien eu quelques boites vintage collector, mais exclusives aux US donc je n’ai même pas envie de les compter. Dommage, c’était l’occasion de marquer le coup : rendez-vous dans 10 ans…

60 years

D’ailleurs la gestion des minifigs à collectionner “rares” mérite à elle seule un carton rouge : un seul policier par boite de 60 sachets pour la série 18, un seul Grindelwald par boite de 60 côté Harry Potter & Fantastic Beasts… Cette politique de la rareté n’a fait que cristalliser haine, déception, pillage des rayons et comportements spéculateurs qui en ont dégoûté plus d’un du LEGO. Je sais que nous ne sommes pas dans un monde de Bisounours et que quelqu’un chez LEGO est persuadé que cette rareté doit booster les ventes et le chiffre d’affaires de la marque, mais franchement…

rare LEGO minifigures

Espérons que certaines choses changent en 2019…


Ce bilan est évidemment très subjectif, et loin d’être exhaustif. Je suis sûr que vous avez vous-mêmes vos tops et vos flops pour 2018 : n’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce qui vous a marqué cette année, ou quel a été votre set préféré ! Pour ma part, si il ne fallait en retenir qu’un, je pense que mon choix s’arrêterait sur le Modular 10260 Downtown Diner

Mon bilan LEGO 2018 : tops, flops et cartons rouges
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments