Fin mai, c’était la troisième édition des LEGO Fan Media Days à Billund, l’occasion de découvrir l’envers du décor et de rencontrer différentes personnes de la marque. Et de discuter avec la vingtaine d’ambassadeurs ou envoyés spéciaux des autres Recognized LEGO Fan Medias qui ont fait le déplacement, parfois depuis l’autre côté du globe.

LEGO Fan Media Days 2018
Pour briser la glace le premier matin : séance de Go Brick Me, plutôt marrant !

J’ai longuement hésité à y participer car LEGO ne prend rien en charge (sauf pour quelques uns…) et s’attend à ce qu’on accourt tous bénévolement dans la joie. No comment. Mais comme je ne mettrai jamais plusieurs milliers d’euros dans un LEGO Inside Tour, c’était un peu ma version low cost du sujet et l’opportunité d’avoir quand même un petit aperçu côté coulisses du géant du jouet.

Au programme de ces trois jours, beaucoup de discussions sur la gestion de leaks (même si j’ai eu l’impression que nous répétions en boucle que dernièrement la grande majorité des fuites viennent directement ou indirectement de chez LEGO…), l’occasion d’observer en vrai l’enthousiasme extrême des anglo-saxons (“everything is awesome“, c’est vraiment ça l’esprit), la conférence de presse pour annoncer le lancement du set LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron, plusieurs interviews de designers et la visite de la LEGO House. Ces deux derniers points méritent des articles dédiés, rendez-vous dans les jours qui viennent, le temps de peaufiner tout ça.

Quelques éléments à noter le premier jour : une présentation un peu plus poussée du sujet Plants for Plants, et la visite de la Idea House.


Plants for Plants

Ce n’était pas un scoop, LEGO avait annoncé en mars que les premières briques fabriquées à base de biopolyéthylène arriveront en 2018, et qu’il s’agira pour commencer d’éléments botaniques : arbres, buissons, feuilles et autres végétaux seront progressivement remplacés par des éléments fabriqués à base de canne à sucre.

LEGO Plants for plants botanical elements

L’objectif étant que d’ici 2030, l’intégralité des éléments LEGO soient “sustainable“, c’est-à-dire issus d’une production durable / respectueuse de l’environnement. Grosso modo, soit issus du recyclage, soit issus de plantes, puisque LEGO peut s’engager à les replanter au fur et à mesure. Bye bye le pétrole donc. Je vous passe tout le speech marketing “on va faire un monde meilleur”, vous l’avez déjà eu (et sinon il y a le communiqué de presse).

Beaucoup plus intéressant, la présence de la responsable du projet qui de son côté ne s’intéresse pas à la communication, mais vraiment à l’aspect technique : et sacré défi puisqu’au delà du fameux “clutch power” à retrouver à l’identique (le fait que les briques LEGO s’ajustent juste comme il faut pour à la fois tenir solidement fixées entre elles, mais aussi pouvoir être détachées sans avoir besoin de sortir des pinces et un étau), de nombreux autres éléments entrent en ligne de compte comme l’aspect, la friction, la souplesse, la transparence, la capacité à conserver les couleurs, etc… Et même le bruit !

Et en parallèle, d’un point de vue sécurité, les nouveaux matériaux doivent répondre aux plus hauts niveaux d’exigence pour une raison toute simple : les enfants ont tendance à mettre dans leur bouche tout ce qui leur passe dans les mains… Du coup, je vous laisse imaginer la batterie de tests physiques et chimiques auxquels sont soumis les différents prototypes :

LEGO Plants for Plants

D’ailleurs, pour avoir pu essayer des prototypes de briques (les photos étaient interdites), on se rend effectivement compte que changer la matière première a un impact direct visible sur le résultat, suivant la solution. Notamment au toucher. Mais il s’agissait de prototypes, et c’est justement tout l’enjeu du projet de trouver la solution parfaite qui ne fera aucune différence perceptible avec aujourd’hui. Bon courage…

Et pour les nouvelles plantes à base de canne à sucre, LEGO a précisé que les références des pièces ne changeront pas. Et que seul un test chimique permettrait de les différencier. Parce que j’en ai vu essayer à Billund : ça a beau être du plastique issu de canne à sucre, ça n’a pas de goût sucré pour autant !

D’ailleurs, les anciennes plantes en plastique ABS vont continuer à être écoulées jusqu’à ce que les stocks produits soient vides. Dans les mois qui viennent, on ne saura donc visiblement pas quelle est l’origine du plastique pour les plantes dans la boite qu’on achète. LEGO reprendra la parole sur le sujet cet été, avec un petit challenge côté US puisque pour les américains, le mot “Bio” a une connotation plutôt négative : il leur fait penser à biohazard (“danger biologique”).

LEGO a réaffirmé viser un biopolyéthylène aussi résistant, durable et flexible que l’ABS existant (bio ne signifie pas biodégradable), bref avec la même qualité et la même longévité que les briques actuelles pour que même nos petits-enfants puissent continuer à jouer avec. Sacré défi pour les équipes en charge du projet, surtout qu’il est difficile de vérifier dès aujourd’hui (ça me fait tout de suite penser aux tests où Ikea s’amuse à ouvrir et fermer 100000 fois un tiroir). Mais c’est aussi pour ça que LEGO se donne du temps : 2030, ça n’est pas tout de suite…


La Idea House

Dans les locaux de LEGO, on trouve également la Idea House, qui n’est pas accessible au public. J’ai du coup pris quelques photos pour vous montrer ce que c’est.

Rien à voir avec LEGO Ideas, et rien à voir non plus avec la LEGO House. C’est plutôt une sorte de mini musée de l’histoire de LEGO, avec quelques mises en scène de sets de différentes époques, et des boites de tous les âges exposées sur les murs. De quoi regarder l’évolution de LEGO de l’origine jusqu’à aujourd’hui, et faire un joli décor pour tourner des vidéos ou occuper les invités entre deux réunions.

LEGO Idea House

Interdit de toucher évidemment (dommage, ça donnait envie, ne serait-ce pour vérifier si les boites étaient vides ou pleines). Et même si il m’en faut plus pour m’émerveiller que quelques emballages et sets qui prennent la poussière, j’avoue avoir regardé avec pas mal de nostalgie certaines boites de mon enfance. Souvenirs souvenirs…

LEGO Idea House LEGO Idea House LEGO Idea House LEGO Idea House LEGO Idea House LEGO Idea House

LEGO Idea House


Présentation de la nouvelle Bugatti Chiron LEGO Technic

Hasard du calendrier, le lancement en grande pompe du set LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron a eu lieu à la LEGO House de Billund pendant ces Fan Media Days. L’occasion de voir la vraie voiture de très près (je n’aurai probablement pas de sitôt l’occasion d’en revoir une comme ça !) et de recueillir quelques informations sur le déroulement du projet.

REVIEW LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron

Si la Bugatti vous intéresse, j’ai regroupé tout cela directement avec ma review.

REVIEW LEGO Technic 42083 Bugatti Chiron


C’est tout pour aujourd’hui, rendez-vous très bientôt pour mon tour de la LEGO House et le débrief de mes interviews avec les designers !

LEGO Fan Media Days 2018 : mon compte-rendu
Étiqueté avec :

16
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

plus récents plus anciens
Ben

Article fort interessant. Merci Brickman !
Je note que le remplacement du plastique par un produit biosourcé ne concerne que le polypropylene actuellement utilisé pour injecter les pieces souples. Ca se fait deja, en proportion plus ou moins grande, y compris dans des produits de la vie courante, faudra voir ce que ca donne en substitution de l’ABS tant les propriétés des 2 materiaux sont différentes…
En tout cas si ils tiennent parole on ne pourra pas les taxer de green washing et la demarche sera vraiment une première dans le monde des jouets (m’enfin ceux produits en masse…ca fait longtemps qu’on fait des jouets en bois qui eux sont ‘sustainable’)

Charl_lolo

Sympa ce reportage. C’est cool de nous faire vivre cela.

Vous n’êtes même pas invités pour ce genre d’évènement ? J’aurais cru, au moins une prise en charge partielle…
Et sinon, tu es où sur la photo de groupe ? Je dirais 2ème rang tout à gauche.
Bon euh, s’ils se mettent à faire des briques sustainable, soyons honnête, ce n’est pas parce que TLG se soucie de l’environnement : c’est surtout qu’ils n’ont pas le choix. Et au passage, ça leur donne une bonne image. Ceci dit, on ne va pas non plus leur jeter la pierre, c’est bien qu’ils en prennent le chemin. En espérant qu’ils arriveront effectivement à faire aussi bien. Mais là aussi, ils n’ont pas le choix.
J’attends la suite avec impatience.

Nicouse

Compte rendu toujours intéressant ! Merci 🙂

Scriba

Superbe article ! Merci pour ton compte rendu, du coup comme ils vont faire les plantes avec le nouveau matériau, on a une chance d’avoir une boite de plantes ou je rêve ?

@Scriba : ça vient justement de sortir : https://brickset.com/sets/40310-1/%7BPlants%7D 😉
Mais dispo uniquement en LEGO Store me semble-t-il.

On est bien d’accord, je répondais uniquement sur le fait qu’une “boîte” (c’est vrai qu’on est plus sur le polybag) de plantes est déjà dispo. Pas sur le fait que celles-ci sont en canne à sucre ou en ABS. Et d’ailleurs, je ne pense pas que la sortie des plantes dans ce nouveau matériau apportera plus de nouveautés quant à un set de plantes. Mise à part une bonne dose de com’ “LEGO is getting green, starting with plants”, on n’aura pas grand chose…

JC

Très intéressant compte-rendu.
Ce qui m’inquiète c’est justement la pertinence de l’emploi du sucre de canne dans leur histoire. Qui la récoltera et sera-t-elle plantée loin des usines ? Que se passera-t-il en terme de rendement/place occupée sur le sol ? Y aura-t-il déforestation au passage ou démolition d’habitation dans les pays pauvres ?
Quand on voit ce qu’il se passage avec du bioéthanol pour les voitures, avec de la bonne huile de palme. Les forêts et leurs nombreuses variétés d’arbres, de plantes et d’animaux, détruites pour laisser la place à une seule espèce pour faire « un monde meilleur », c’est très ironique.
Enfin je reste positif.

Wazaaaaaaaman

Assez d’accord avec le commentaire de JC :'(

Sinon, le côté fanboy touchait, je suppose, les sites qui sont toujours dithyrambiques dès que le moindre set est annoncé ?

Scriba

@JyL : oui ce petit polybag je l’avais vu, mais je parlais plus d’une boîte genre classic mais “plantes” avec communication écolo dessus (ou pas) comme le dit Brickman, mais visiblement je peux toujours rêver 😛

Sociolego

Peux-tu nous dire qui a bénéficié de la prise en charge (nationalité + nom du site/blog)? Ca serai intéressant de savoir et ce pour conserver un esprit critique.

Sociolego

@ Brickman : c’est bien dommage, ça nous aurait offert un filtre pour la lecture du contenu présent sur ces sites.

J’ai une autre question. Est-ce que Brickset est un gros site? 🙂

Ce traitement inégal des sites est maladroit de leur part. Généralement quand on gratifie un site d’un logo cela signifie qu’on le place au même niveau que les autres qui en bénéficient également, non?