Après la grosse dépanneuse, je vous propose de regarder plus en détail aujourd’hui le nouveau gros camion motorisé Powered UP LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros (299,99€).

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Ce gros camion Mercedes-Benz Zetros est un tout terrain prévu pour rouler en milieu difficile. Il est souvent utilisé par l’armée ou pour des expéditions en terrain compliqué, mais LEGO a logiquement fait le choix d’en présenter une version beaucoup plus ludique (et bardée de sponsors pour qu’on le comprenne bien) : du trial truck.

Le trial truck, ça n’est pas le Paris Dakar : l’objectif n’est pas d’aller vite (malgré le visuel un peu trompeur de la boite, on en reparlera avec la vitesse de pointe de l’engin), c’est une compétition de franchissement et d’habileté pour des véhicules poids lourds, sur un parcours prédéfini (d’où aussi les quatre drapeaux fournis). Bref, ce type de camion doit pouvoir réussir à passer partout.

Côté inventaire, on notera notamment un nouvel arbre de transmission et les nouveaux gros pneus de 81mm, à mi chemin entre les gros pneus de 107mm du 42054 CLAAS XERION 5000 TRAC VC et ceux de 56mm du 42122 Jeep Wrangler). Les roues font d’ailleurs plutôt tracteur que trial truck, et même les visuels du vrai camion sur la boite montrent des pneus très différents. Je pense que c’est l’une des premières modifications qui sera réalisée par certains, pour améliorer le look et/ou les capacités de franchissement en montant des roues plus grosses.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Pour motoriser le camion : un Technic Hub, trois moteurs L et un Motor M WeDo 2.0. Cette électronique explique évidemment une partie de la différence de prix par rapport au 42128 Heavy-duty Tow Truck de taille équivalente mais deux fois moins cher. Mais ces moteurs et la licence Mercedes-Benz ne suffisent pas à mes yeux à justifier un prix à 300€, le set devrait plutôt être autour de 220-250€ grand maximum. Le prix élevé en refroidira probablement beaucoup.

Une grosse planche de stickers est présente, et clairement la plupart n’apportent pas grand chose. Au contraire, le modèle est même plus joli sans tous les micro sponsors collés partout. Le logo Mercedes sur la round tile 1×1 au centre du volant est un autocollant, mais le très joli logo à l’avant est tampographié sur un bouclier rond (et différent de celui du 42043 Mercedes-Benz Arocs 3245).

Le niveau de détail de la cabine est remarquable, on reconnaît très bien le Zetros et on y retrouve les multiples rétroviseurs, la structure de protection, les trois essuie-glaces, les différents feux, les poignées au dessus du pare-brise, les marchepieds, la cheminée d’échappement derrière la cabine, etc… C’est vraiment très propre. Le canard sur le pare-chocs est un détail amusant qui rappellera l’ours en peluche de la dépanneuse 42070 6×6 All Terrain Tow Truck. Le hub est bien intégré à l’arrière de la cabine, on le sort facilement en cas de besoin. Rien à redire ici.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Je suis beaucoup plus réservé sur les portières : elles sont fixées en un seul point, sur une partie de la cabine qui manque de rigidité. Elles ne vont pas vous rester dans la main, mais on déforme assez facilement la cabine en jouant avec (même si la fonctionnalité est surtout là pour le principe, je doute que les acheteurs de ce type de set s’amusent à ouvrir et fermer régulièrement les portes). Et elles ne tiennent pas forcément très bien en position fermée, c’est ballot.

Le capot s’ouvre, et c’est un vrai problème finalement car il s’ouvre trop facilement. Tellement facilement qu’il s’ouvre tout seul quand le camion descend une pente un peu raide ou un terrain trop accidenté : il aurait été judicieux de mettre des pins avec friction ou un système de blocage en position fermée. Ici, pour un camion dont le but est de passer par n’importe quel chemin escarpé, c’est à nouveau ballot et cela oblige à intervenir pour le refermer. Loupé. Comment le designer a-t-il pu laisser passer ça ?

Sous le capot, le moteur est factice. Ne vous y trompez pas en lisant le descriptif (“Le modèle contient aussi un moteur détaillé avec un ventilateur de radiateur qui tourne”), l’hélice n’est pas entraînée par les roues, elle est libre sur son axe.

Un trappe de service sur le plateau derrière la cabine permet d’avoir un aperçu (elle ne s’ouvre pas beaucoup, bloquée par l’arceau, c’est dommage) du mécanisme de blocage de différentiel activable à distance, une première chez LEGO.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Le principe d’un différentiel, c’est de permettre aux roues de ne pas tourner à la même vitesse, et de bien répartir la puissance moteur. Sur une voiture par exemple, c’est essentiel puisque dans un virage les roues extérieures ont plus de chemin à parcourir que les roues intérieures. Néanmoins, sur des terrains escarpés, cela peut devenir un problème car une roue motrice qui n’est plus en contact avec le sol tourne alors dans le vide en récupérant toute la puissance moteur : le véhicule se retrouve alors bloqué. Ce qui, avec du relief ou des obstacles, peut facilement arriver.

Grâce au blocage de différentiel, cela assure que les roues récupèrent la même puissance moteur. Et même si trois roues seulement sont en contact avec le sol lors d’un franchissement d’obstacle, cela garantit que ces roues garderont toute leur puissance, tout ne sera pas cannibalisé par la quatrième roue. Et quand on active le blocage de différentiel dans l’interface Powered UP, on voit effectivement la différence en termes de performance.

A noter que le blocage de différentiel est présent uniquement à l’arrière. C’est souvent suffisant, mais cela peut coincer un peu dans certaines situations. Surtout que le gros du poids du camion est à l’avant, donc il n’y a souvent pas assez de poids sur l’arrière du camion pour que les roues accrochent bien. Et si vous rajoutez un poids sur le plateau pour aider, la puissance en prendra logiquement un coup.

Il est assez amusant de voir les obstacles que le camion arrive à franchir. Il faut souvent persévérer, reculer un peu, tenter l’approche avec un autre angle, mais au final sa capacité de franchissement est plutôt convaincante par rapport aux véhicules LEGO Technic sortis jusqu’à présent. En plus du besoin de grip, ce qui peut finalement souvent poser des difficultés, c’est la garde au sol sous les essieux (à peine plus de 2 tenons, c’est trop peu) : cela nécessite de bien réfléchir à l’approche sur certains obstacles (comme en vrai, mais quand même…). A noter qu’il a presque 7 tenons de garde au sol au milieu, ça laisse un peu plus de marge.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

La suspension est très dure et, à part en forçant à la main, vous n’aurez jamais l’effet des visuels officiels avec les deux essieux dans des axes très différents. Notamment parce que l’arrière est très léger, le centre de gravité du camion étant grosso modo au niveau du boitier. Cette dureté des amortisseurs apporte au set une bonne stabilité, y compris quand le camion évolue perpendiculairement à la pente, mais je pense que certains n’hésiteront pas à retravailler cette partie avec des suspensions un peu moins fermes.

L’autre promesse du set, c’est de pouvoir monter des pentes très importantes. Et pour ça, ce Zetros est impressionnant : j’ai réussi à grimper une pente avec un angle à 45° assez facilement, sans faire craquer le moteur, la stabilité et le couple sont épatants. Il faut surtout un sol qui accroche bien, sinon le camion va doucement patiner ou gentiment glisser peu à peu passé un certain angle. Mais il faut vraiment une sacrée pente pour prendre en défaut le moteur.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Ce couple impressionnant se fait évidemment au détriment de la vitesse : ce Zetros est extrêmement lent, il a la vitesse de pointe d’une tortue (et je ne vous parle même pas du rayon de braquage ridiculement grand). J’avais beau m’y attendre, j’étais quand même surpris, surtout que le visuel de la boite donne l’impression d’une grosse agressivité avec les effets de flou. LEGO s’est encore une fois emballé sur le visuel et je pense que certains acheteurs vont être déçus en s’attendant à de grosses performances. Ma fille s’imaginait le voir partir comme le 42124 Off-Road Buggy, je ne vous raconte pas sa tête : “Papa, faut changer les piles ?” “Non non, il n’est pas fatigué, c’est sa vitesse normale…”

Concernant le dessous du camion, certaines parties sont carénées, mais d’autres sont plus exposées. Si vous l’emmenez dans l’herbe, il faudra probablement nettoyer les engrenages régulièrement.

Attention aussi si vous l’amenez dehors : le camion en lui-même est assez solide, mais il y a de nombreux détails qui se décrochent ou se cassent assez facilement : les poignées des extincteurs, les essuie-glaces, les garde-boue et les feux à l’arrière, les rétroviseurs, le haut de la cheminée d’échappement derrière la cabine, etc… Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai dû réparer ces morceaux, mieux vaut enlever tout ce qui risque de tomber avant de sortir si vous ne voulez pas perdre des pièces.

Si ce qui vous intéresse, c’est d’aller faire du trial dans la nature, mieux vaut probablement acheter directement une voiture ou un camion télécommandé fait pour rouler en extérieur, pas un set LEGO aussi fragile. Et ça ne vous coûtera pas forcément plus cher.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros

Je pensais que les axes à l’arrière permettraient d’attraper facilement le camion, comme une poignée. Mauvaise idée, ça vous restera dans la main. Dommage de ne pas avoir essayé de renforcer cette partie là dans ce but, cela devait être possible sans trop nuire à l’esthétique globale.

L’application Control+ bénéficie d’un nouveau profil dédié au Zetros, avec deux modes de conduite qui offrent tous les deux une bonne prise en main : le tableau de commande habituel (avec d’un côté l’accélérateur et de l’autre la direction, et la possibilité d’activer ou désactiver le blocage de différentiel), et un mode de pilotage à un doigt (moins précis à utiliser). Quelques défis pas très folichons sont également intégrés (grimper une pente de plus de 45° par exemple).

La fonctionnalité la plus intéressante à mes yeux dans l’appli, c’est la partie réalité augmentée qui permet de surimprimer via la caméra une version virtuelle du camion et d’isoler les différents mécanismes afin de les observer sous toutes les coutures. La même chose est d’ailleurs disponible sans la réalité augmentée, directement via un modèle virtuel du camion. Cela peut aider à mieux comprendre le fonctionnement de la transmission ou du blocage de différentiel, même une fois le montage terminé et donc l’essentiel du mécanisme caché dans le camion. Je trouve presque dommage d’ailleurs que, sur ce type de produit, LEGO ne prépare pas une vidéo explicative qui apporterait un vrai caractère éducatif au set.

LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros LEGO Powered Up 42129 Zetros

LEGO Powered Up 42129 Zetros

Verdict

Bref, techniquement la promesse est globalement tenue : ce blocage de différentiel offre vraiment au Zetros une capacité intéressante à franchir les obstacles et évoluer en terrain accidenté ou très pentu. Il ne passera pas forcément n’importe où (la garde au sol peut être un souci), mais on se prend facilement au jeu de trouver le meilleur moyen d’aborder les difficultés, d’abord avec le différentiel libre, puis en le verrouillant quand la situation l’exige, avec un couple assez impressionnant. Ceux qui veulent un véhicule télécommandé avec du punch peuvent passer leur tour, ça n’est pas le but ici et le set n’a aucun intérêt si vous ne comptez l’utiliser que sur un parquet plat, vu sa vitesse de pointe et son rayon de braquage. C’est un set très ciblé trial truck, il n’a finalement qu’une seule vraie fonctionnalité, et ça n’intéressera donc pas forcément tout le monde.

Esthétiquement, la cabine est soignée et le designer a fait un très bon travail pour reproduire le véhicule. Tout n’est pas parfait et la relative fragilité de certaines parties peut devenir ennuyeuse pour ceux qui voudront jouer avec, surtout en extérieur, mais certains y verront une bonne base pour MODer ou MOCer des gros camions tout-terrain.

Reste le prix : 300€, soit le double de l’excellent 42128 Heavy-duty Tow Truck qui fait presque le même nombre de pièces et a de nombreuses fonctionnalités (certes pneumatiques et non motorisées), c’est trop cher à mes yeux. Même en comptant les moteurs et la licence Mercedes-Benz, la comparaison n’est pas à son avantage, et j’aurais plutôt vu un juste prix à 220-250€ maximum.

 


Retrouvez ce gros trial truck LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros sur le Shop officiel LEGO. Sortie prévue le 1er août 2021, merci à LEGO pour la mise à disposition du set pour cette review.

Review LEGO Technic 42129 Mercedes-Benz Zetros
Étiqueté avec :    
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
efde71
18 juillet 2021 10 h 58 min

Encore une fois, le nouveau système via apli téléphone fait exploser la facture. Tout comme pour les trains…
C’est abusé!

bardiel
bardiel
18 juillet 2021 12 h 56 min

Mouais, 2 fois plus cher et 2 fois moins sexy que le Heavy-duty Tow Truck… pour les fans de camions, je me demande l’intérêt.

acarruzzo
acarruzzo
18 juillet 2021 20 h 34 min

superbe review 🙂

Honbushu
Honbushu
19 juillet 2021 9 h 40 min

Merci pour cette review très intéressante. Je devais rire avec la première réaction fe votre fille 🙂 je pense que je préfère l’off-road buggy moi-aussi!

Le Tonyz
Le Tonyz
19 juillet 2021 22 h 18 min

Le look est plaisant et assez fidèle à l’original. Mais je n’accroche pas aux modèles motorisés, ni au control+, surtout quand on est loin des promesses de Lego sur ses capacités, et pour un prix excessif. Je préfère largement la dépanneuse 42128 🙂