Je vous propose aujourd’hui mon test de l’énorme set 18+ LEGO 10276 Colosseum (9036 pièces, 499,99€) dont vous pouvez retrouver l’annonce officielle ici. Avec plus de 9000 pièces au compteur, il ne vous aura pas échappé qu’il devient le plus gros set jamais commercialisé par LEGO, reléguant nettement au second rang le set Star Wars 75192 Millennium Falcon UCS (799,99€) et ses 7541 pièces.

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

Le packaging est plutôt classe : une grosse boite, très lourde (13 kg !), avec vernis sélectif et différentes vues du monument, avec de jolis éclairages qui font une nouvelle fois regretter que LEGO ne commercialise pas des kits LED pour mettre en valeur ses sets. Et à l’ouverture, quatre sous-boites numérotées qui permettent tout de suite de voir comment l’ensemble sera assemblé. Pas de branding LEGO Creator Expert ou LEGO Architecture, on retrouve le nouveau design 18+ noir.

Je ne sais pas si il sera en vente dans la boutique de souvenirs du Colisée, mais ça n’est sans doute pas la meilleure idée de souvenir à ramener de la visite. Un peu encombrant pour la suite de la balade dans Rome, et je ne parle même pas du retour en avion.

A noter que c’est assez logiquement Rok Žgalin Kobe – designer de la gamme LEGO Architecture depuis 2011 – qui a travaillé sur ce set. L’Italie avait d’ailleurs déjà été mise en avant trois fois dans la gamme LEGO Architecture : la Tour de Pise 21015 The Leaning Tower of Pisa (2013), la Fontaine de Trevi 21020 Trevi Fountain (2014) et la skyline Venise 21026 Venice (2016).

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

Contrairement aux derniers énormes Ultimate Collector Series Star Wars, LEGO a préféré diviser la notice en quatre livrets d’instructions distincts (un par sous-boite) pour éviter d’avoir un bottin de 3 cm d’épaisseur (c’est l’épaisseur des quatre notices empilées). Cela peut se comprendre, même si je pense qu’une belle grosse notice avec une spirale aurait probablement été plus qualitative. Mais c’est toujours un challenge pour LEGO qu’un aussi gros livret d’instructions supporte le transport sans dommage, c’était donc probablement la solution de facilité pour éviter ce problème.

La construction se décompose en deux étapes très différentes : la base, puis le monument en lui-même. Et vous vous en doutez en voyant le monument, tout ça promet d’être répétitif.

La base réutilise les blocs 16×16 qui servent aussi de structure aux tableaux de la gamme LEGO Art (dix au total !) en couleur Olive Green ici. On construit dans un premier temps deux moitiés identiques, qu’on viendra ensuite assembler et consolider.

Une fois la structure de la base prête, on vient l’habiller par les côtés en SNOT et sur le dessus pour obtenir le socle sur lequel sera ensuite construit le Colisée. L’habillage du tour est un peu répétitif, puisque chaque quart est conçu de la même façon. Mais il faut voir ça comme un échauffement pour la suite : si vous commencez à craquer maintenant, vous n’êtes vraiment pas prêt pour le monument en lui-même…

La base est impressionnante avec ses dimensions de 52 cm par 59 cm : c’est un sacré morceau, et on comprend dès le départ qu’on s’engage sur une construction énorme. Comme pour le Millennium Falcon UCS, il faut bien réfléchir avant de l’acheter à l’endroit où il atterrira.

Puisqu’on parle de modèle d’exposition, je m’attendais à une petite plaque tampographiée avec le nom du modèle, comme sur les sets LEGO Architecture, mais il n’y en a pas. Certains regretteront aussi l’absence d’un mini stand de présentation accompagné d’une ou deux figurines de romain ou de gladiateur, comme celles que LEGO a pu sortir dans certaines séries de minifigs à collectionner, dommage. Il faudra se contenter du cadeau offert pour son lancement : un mini char

Malgré ses dimensions hors norme, la base est remarquablement rigide. La structure est parfaitement renforcée, zéro stress sur sa capacité à être déplacée tout en résistant à ce qui viendra dessus. D’ailleurs, un petit détail très bien pensé : aux deux extrémités de l’ovale, tout en bas, le designer a utilisé des Slope 45 2 x 1 with 2/3 Cutout pour faire un mini retour quasi invisible mais qui offre une prise pour soulever facilement le socle sans galérer à glisser les doigts en dessous.

Une fois le socle terminé et les petites ruines au milieu installées, on entre dans la phase trèèèèès répétitive. Le Colisée est composé de 40 tronçons qui permettent de joliment reproduire l’ovale caractéristique et qui sont en très grande partie identiques. LEGO a choisi un assemblage très linéaire : on construit les tronçons les uns après les autres. D’ailleurs même si plusieurs sont rigoureusement identiques, LEGO a préféré ne pas les regrouper.

On assemble donc les tronçons un par un et on les attache les uns aux autres grâce aux petits Ball joints popularisés par la gamme Mixels. Et à chaque fois qu’on a réalisé un quart de l’amphithéâtre, petite récompense : on peut venir le fixer sur la base et admirer la progression de la construction. Puis on retourne au boulot pour monter le quart suivant.

D’ailleurs si la quasi totalité des pièces du monument sont beiges (tan ou dark tan), les ball joints sont gris, et certains sont assez visibles. Si ces pièces n’existent qu’en gris aujourd’hui, et que cela permet de les identifier plus rapidement au montage, je trouve dommage que LEGO ne fasse pas l’effort de les produire en beige pour qu’ils se fondent dans le résultat final. On me dira que je chipote mais pour un set d’exposition qui se veut être une grosse maquette de luxe, ce genre de détail est important et ne mettrait pas LEGO sur la paille. Surtout qu’à côté de ça ils sont capables de se lâcher complètement dans un set comme le parc 80107 Spring Lantern Festival du Nouvel An Chinois 2021.

On peaufine enfin l’intérieur avec le morceau de sol qui reste encore aujourd’hui. L’ajustement avec l’ovale n’était pas évident, le designer s’en sort très bien.

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

Bref, un set qui se mérite, car il faut du courage pour refaire 40 fois la même chose ou presque. On finit par débrancher le cerveau et répéter inlassablement les mêmes assemblages en regardant une série ou en écoutant un podcast. Certains trouveront que c’est une bonne technique pour se vider la tête après une journée de travail (j’ai trouvé ça moins pénible que de monter un triple tableau LEGO Art par exemple), d’autres ronchonneront pendant une grande partie de la construction, chacun son truc. Au bout de quelques heures, je n’avais même plus vraiment besoin de réfléchir à ce que je montais.

Concernant ce côté répétitif, on ne peut de toute façon pas en vouloir à LEGO : c’est le modèle d’origine qui veut ça. Et le choix de l’échelle a notamment été dicté par la largeur des différents tronçons : le format retenu (4 tenons à l’extérieur et 3 à l’intérieur) permet d’intégrer facilement des deux côtés le style tout en arches du monument, alors qu’une échelle moindre aurait probablement entraîné trop de sacrifices au niveau des détails.

D’ailleurs si vous voulez voir ce qu’aurait pu donner un Colisée plus petit directement dans la gamme LEGO Architecture, voici un exemple de MOC par Kevin J. Walter (avec quand même 2149 pièces !) :

LEGO Architecture Colisee MOC

La fin du montage vient apporter les quelques finitions restantes sur les murs, une poignée d’arbres et quelques voitures (dont une voiture Light Yellow en clin d’œil au set LEGO 10271 Fiat 500 sorti en début d’année). Comme d’habitude pour les sets LEGO Architecture, cette grande construction vide manque un peu de vie, surtout pour un monument habituellement bondé de touristes, mais c’est l’échelle qui veut ça.

Les fans des gros sets Creator Expert obtiennent donc ici une nouvelle pièce de collection qui vient rejoindre les références 10214 Tower Bridge, 10234 Sydney Opera House, 10253 Big Ben et 10256 Taj Mahal au rayon des très grosses maquettes de bâtiments iconiques.

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee

Qu’on accroche ou pas, le résultat final est vraiment impressionnant. A cette échelle, le designer a essayé de reproduire du mieux possible le côté en ruine du monument, même si l’utilisation massive de Slope 45 2 x 1 et la répétition de tronçons quasi identiques tendent à lui donner à l’intérieur un côté mieux préservé que la réalité.

Il a également globalement réussi à respecter la structure du bâtiment et certains détails architecturaux. Le Colisée est par exemple connu pour présenter trois styles différents de colonnes : doriques toscan au premier étage, ioniques au second étage, et corinthiennes au troisième. LEGO a bien intégré trois styles différents aussi dans son set, en détournant par exemple des patins à roulettes pour les colonnes du second étage.

Enfin, même si beaucoup ne le remarqueront même pas, le designer reconnait avoir usé ici de la technique dite de l’exagération verticale : au niveau des proportions, l’amphithéâtre est sensiblement plus haut qu’il ne devrait l’être, un parti-pris à la fois technique (par rapport aux pièces utilisées) et esthétique (pour donner plus de prestance au bâtiment et offrir davantage de détails, notamment pour les colonnes).

REVIEW LEGO 10276 Colosseum Colisee


Verdict

Si vous êtes fan de la gamme LEGO Architecture ou des gros sets iconiques Creator Expert, que vous aimez les beaux monuments microscale, que l’idée d’avoir cet énorme Colisée vous plait et surtout que vous avez la place de l’exposer, alors le résultat en vaut vraiment la peine et cette maquette imposante est visuellement très réussie. Et cela vous fera très bizarre de repasser à une petite skyline après ça !

Le designer a relevé de beaux défis pour réussir à reproduire l’amphithéâtre, avec des idées intéressantes même si l’assemblage est évidemment répétitif et que vous n’y trouverez pas le plaisir varié de construction d’un bâtiment Modular. Comme pour le Grand Piano 21323, le stade de football 10272 Old Trafford Manchester United ou la console 71374 Nintendo Entertainment System, ce set ne parlera pas à tout le monde et c’est normal. Et il est aussi une démonstration de savoir-faire qui permet à LEGO de faire le buzz avec un set de plus de 9000 pièces.

Eventuellement, si vous cherchez à étendre votre diorama Tatooine autour du set Star Wars 75290 Mos Eisley Cantina, vous pouvez aussi voir cette boite comme une très grosse source de pièces beiges…

 

Retrouvez ce set LEGO 10276 Colosseum sur le Shop officiel LEGO (sortie le 27 novembre 2020). Merci à LEGO pour la mise à disposition du produit pour ce test.

REVIEW LEGO 10276 Colosseum : le Colisée
Étiqueté avec :            
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
honbushu
honbushu
13 novembre 2020 20 h 35 min

Merci pour la revue super rapide! Ca me parait extremement répétitif mais – n’ayant jamais construit big ben, taj mahal ou l’ucs falcon – je suis tenté quand même. Pour ce prix, vous conseillerez le Colisée ou 75192 quand même?

Virgile
Virgile
13 novembre 2020 21 h 23 min

Merci pour cette review. Il donne envie. Après le Taj Maha, Sydney et Biben il est possible que je craque…

Kemosabe
Kemosabe
15 novembre 2020 7 h 22 min

Merci pour cette review, de bien jolies photos !!

Kwear
Kwear
16 novembre 2020 12 h 52 min

Wé… j’avais vu la disproportion (le colisée est plus ramassé en hauteur et un peu moins serré au niveau de l’ovale global. Sinon, quand es-ce que Lego te donne des sets à (nous faire) gagner ? ;b