A l’époque où LEGO n’était pas encore à fond dans les licences, il y avait Johnny Thunder pour jouer les Indiana Jones de la brique. Et comme il faut (presque) toujours un grand méchant à affronter, j’ai bien ri en voyant le plan machiavélique de Travis Brickle de Lord Sinister avec ses ciseaux menaçants devant ce fragile petit pont…

Johnny Thunder vs. the sinister Lord Sinister

Johnny Thunder vs. the sinister Lord Sinister
Étiqueté avec :        
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Kleklet
Kleklet
6 juillet 2018 9 h 50 min

Ah Johnny Thunder! On adorait ses sets avec mon frère quand on était gosses, on l’a toujours ainsi que son dirigeable.
J’aime beaucoup la voiture, elle a beaucoup de caractère avec son barda à l’arrière.

Yonelmessy
Yonelmessy
6 juillet 2018 19 h 23 min

Tellement d’émotion quand je pense à jhonny thunder. Surtout la période égyptienne.

Jac63
6 juillet 2018 21 h 47 min

Tout cela a l’air bien fragile et le coup de ciseau va faire tomber beaucoup de choses. Mais c’est très bien fait.

Kwear
Kwear
9 juillet 2018 8 h 32 min

Chaque fois que je lis “johnny thunder” je pense immédiatement au guitariste soliste (décédé) des New York Dolls, un groupe de glam rock qui a défrayé la chronique dans les années 70. Un excellent guitariste.
Et je suis toujours étonné de la reprise exacte de son nom sur cette gamme. C’est amusant.
Sur ce moc, c’est surtout le tacot qui emporte mon adhésion tant il est charmant.
Question : mais quand est-ce que Lego refabriquera des pneus blancs ou gris ? De plus, ce type de pneu – taille, dessin flanc, empreinte lisse – n’a jamais été remplacé et ne trouve aucune substitution. Du coup les vieux en bon état sont de plus en plus rares.
Et on voit que sur ce moc, ils vont pourtant à ravir. Si tu as une réponse de plus haut…