En 2020, LEGO a passé les voitures de sa gamme Speed Champions de six à huit tenons de large. Ce qui change beaucoup de choses, pour le meilleur et pour le pire. Tour d’horizon.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

Cinq boîtes sont sorties en début d’année, et pour ne pas répéter la même chose à chaque review, je vous propose plutôt une analyse globale du nouveau format.

Dans les bons côtés, celui qui saute aux yeux, c’est que ce nouveau format corrige l’un des défauts majeurs des précédents modèles : les proportions. La largeur supplémentaire permet globalement d’avoir des voitures aux proportions plus réalistes, moins étroites, et permet même d’installer deux figurines à l’intérieur sur certains modèles (même si LEGO n’en fournit généralement qu’une). Et la taille plus imposante permet aussi parfois de mieux représenter certains détails et certaines courbes, même si tout n’est pas réussi ou fidèle pour autant : les limites de l’exercice, difficile de bien retranscrire toutes les courbes.

Bref, c’est indéniablement l’énorme point fort de ce nouveau format.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

LEGO a d’ailleurs dû introduire de nouvelles pièces pour s’adapter à ces dimensions : en particulier de nouveaux pare-brises (malheureusement pas tous tampographiés, il faut rajouter des stickers sur certains) et une nouvelle base, présente dans presque toutes les boites.

La nouvelle base permet même de mettre un frein à main et un levier de vitesse entre les deux sièges. Le volant est néanmoins souvent un peu décalé par rapport au conducteur. Ce n’est pas tragique, mais ça ne doit pas être très pratique pour conduire !

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

Si les voitures sont plus réalistes dans leurs proportions, cela amène quand même un problème d’échelle : les voitures Speed Champions sont maintenant plus larges qu’un camion (souvent réalisé en six tenons de large aujourd’hui) et sont énormes même à côté d’un Modular (voir la Ferrari ci-dessous, et c’est pourtant la plus compacte de tous ces nouveaux modèles). Et je ne parle même pas de la comparaison avec une voiture en quatre tenons de large… Huit tenons de large, voire même plus sur certains modèles avec les roues ou les rétroviseurs qui dépassent : c’est tout juste si elles peuvent se croiser sur une plaque de route standard LEGO.

Les designers LEGO expliquent que c’est voulu, que c’est pour le mieux, que les enfants qui veulent des voitures au format City n’ont qu’à acheter les voitures City, et que ces modèles sont plutôt des mini maquettes réalistes pour les plus grands.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

Sur le dernier point, ils n’ont pas tort. On a encore davantage l’impression de construire une mini maquette, l’expérience de construction reste toujours intéressante avec beaucoup de SNOT et quelques techniques bien trouvées. Certaines parties sont néanmoins un peu fragiles, car ne tenant que par un seul tenon par exemple : cela peut ne pas résister à une phase de jeu trop dynamique dans les mains d’un enfant (ou d’un grand enfant).

Un autre souci, c’est aussi que ces nouvelles dimensions ne sont plus vraiment à l’échelle des minifigs, même si LEGO continue d’en mettre avec. Par exemple la 76895 Ferrari F8 Tributo ci-dessus avec 19 tenons de long correspondrait à une longueur théorique de 6 mètres et demi (sur la base de la taille d’une figurine LEGO) alors que la vraie ne mesure que 4 mètres et demi. Donc l’impression d’avoir des voitures trop grosses par rapport aux figurines n’est pas qu’une impression !

Et cela risque aussi de faire bizarre pour les collectionneurs de la gamme d’avoir des différences si importantes entre certains véhicules : il y a définitivement un avant et un après 2020. Surtout quand on regarde les nouveaux SUV comme le gros Lamborghini Urus ST-X par rapport aux modèles classiques d’avant 2020 (ici la Ford GT du set 75881 Ford GT 2016 & Ford GT40 1966), la différence d’échelle est impressionnante, j’ai presque l’impression d’être sur deux marques de jouets différentes…

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

En passant, un point positif pour les figurines : elles sont toutes équipées d’un casque ET de cheveux. Comme d’habitude LEGO a glissé pour la forme deux femmes parmi les sept pilotes, dans les boites où il y avait deux voitures. Pourquoi mettre forcément un homme quand il n’y en a qu’une ?

Les tenues des pilotes sont classiques, seul le pilote Ferrari et son t-shirt avec logo sort un peu du lot à mes yeux. Probablement pour le côté un peu plus casual qui change des habituelles combinaisons.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

A propos de l’échelle, j’ai vu plusieurs commentaires ou articles pour qui regrettaient que LEGO n’introduise pas des roues plus grandes. Et c’est vrai que, les roues étant les mêmes que celles auxquelles nous sommes habitués en six tenons de large, elles semblent petites comparées aux voitures (plus choquant sur certains modèles que sur d’autres). Brickset a creusé ce sujet pour la Ferrari F8 Tributo et en a plutôt conclu l’inverse : elles seraient correctement proportionnées sur ce modèle, et étaient donc vraisemblablement un poil trop grandes avant même si cela n’était pas choquant. Toute l’analyse à cette adresse, c’est intéressant.

REVIEW LEGO 76895 Ferrari F8 Tributo

Sinon, toujours des stickers à gogo. Ça ne change pas et esthétiquement c’est souvent utile pour reproduire les détails des voitures. Ça aide à les reconnaître. Et c’est souvent pénible. Parce que les stickers sont coupés avec trop de marge de sécurité de tous les côtés, ce qui fait qu’à certains endroits (pour la continuité d’un pare brise par exemple), c’est moche. Parce que la couleur du sticker ne correspond pas toujours exactement à celle de la pièce, ce qui est moche aussi (LEGO a vraiment de plus en plus un problème d’étalonnage ces derniers temps). Et puis, de temps en temps, on se dit que le designer aurait bien pu trouver une solution à base de briques plutôt que de faire des phares à base d’autocollants.

Je ne vois pas comment un jeune enfant peut s’en sortir seul sur ce point : il vaut mieux demander de l’aide à un adulte pour ne pas ruiner le résultat vu l’importance des autocollants dans le look final.

Bref, ça n’est pas nouveau, mais Speed Champions est toujours synonyme, plus que jamais, de fête du sticker. Il suffit de regarder ce qu’on obtient dans ces cinq boîtes :

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

Et évidemment, le changement de taille amène logiquement un changement sur le prix. +25% de largeur, +50% de pièces en moyenne, et grosso modo + 33% sur le prix pour les voitures à l’unité. Et cela va donc aussi orienter cette gamme davantage vers une clientèle adulte, parce que le passage de 14,99€ à 19,99€ est loin d’être neutre. C’est dommage vu à quel point les enfants adorent cette gamme.

Et le prix pique tout particulièrement sur les gros sets, la boîte 76899 Lamborghini Urus ST-X & Lamborghini Huracán Super Trofeo EVO coûtant la bagatelle de 64,99€ pour seulement deux voitures (et une ligne de départ)… Shocking. Pour ajouter ces cinq boites à votre collection, au prix officiel LEGO, il vous en coûtera donc 170€, soit grosso modo 25€ par voiture. Ça pique.

Si je devais faire le classement des différents véhicules (forcément ultra subjectif), la voiture qui s’en tire vraiment le mieux à mes yeux est la superbe Lamborghini Huracán du set 76899 Lamborghini Urus ST-X & Lamborghini Huracán Super Trofeo EVO, suivie par la 76895 Ferrari F8 Tributo, même si cette dernière ne ressemble honnêtement pas du tout à une Ferrari F8 Tributo. Mais cela fait une jolie supercar rouge qui a des airs de Ferrari, avec une forme et des proportions réussies, donc je lui pardonne. Même le SUV vert a un côté original, même si il peine à reproduire les courbes du vrai Urus ST-X et que le problème de couleur des stickers est très agaçant.

LEGO Speed Champions 2020 Ferrari Lamborghini

Ferrari F8 Tributo REVIEW LEGO 76895 Ferrari F8 Tributo REVIEW LEGO 76895 Ferrari F8 Tributo Lamborghini Huracán Super Trofeo EVO  Lamborghini Urus ST-X Jaguar Formula E Panasonic GEN2 I-PACE eTROPHY  Nissan GT-R NISMO REVIEW LEGO 76896 Nissan GT-R NISMO REVIEW LEGO 76896 Nissan GT-R NISMO 1985 Audi Quattro S1 REVIEW LEGO 76897 1985 Audi Quattro S1 REVIEW LEGO 76897 1985 Audi Quattro S1

A l’autre extrême, le set 76898 Formula E Panasonic Jaguar Racing GEN2 & Jaguar I-PACE eTROPHY est pour moi un gros fail. Je trouve les deux véhicules ratés : ils ne ressemblent pas aux modèles qu’ils sont censés reproduire (la Formula E manque totalement de finesse et l’I-Pace de courbes), sont bourrés de stickers jusqu’à l’overdose (bon, ce ne sont pas les seuls) et je ne les trouve même pas jolis indépendamment des modèles dont ils sont censés s’inspirer. Quand le modèle est trop complexe à reproduire en briques, les designers LEGO ne devraient pas s’acharner.

Dans le ventre mou de mon classement (qui n’engage donc que moi), la 76896 Nissan GT-R NISMO n’est pas ratée mais pas non plus pleinement réussie : même si la largeur en huit tenons offre de meilleures proportions plus réalistes, elle ne fait pas de miracles et il reste difficile de reproduire certaines courbes.

Et je sais que beaucoup de monde adore la voiture de rallye 76897 1985 Audi Sport quattro S1 dont le design plus anguleux permet un passage plus facile au format LEGO. J’apprécie vraiment d’avoir une voiture un peu vintage pour changer, mais l’avant manque de finesse (les triple feux, le côté un peu chasse-neige…) et personnellement le modèle initial n’est pas celui qui me fait le plus vibrer.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020

Verdict

Bref, vous aurez compris que je suis partagé sur cette évolution. Si le look de certaines voitures y gagne vraiment, c’est indéniable, l’inflation des prix et l’échelle surdimensionnée m’empêchent de m’enflammer comme la majorité des tests que j’ai vu passer. Et auront probablement un impact important sur les ventes de cette gamme 2020.

Si je fais abstraction de ces deux points, ces nouvelles voitures Speed Champions en huit tenons de large font globalement de jolies maquettes (sauf pour les Jaguar), sympathiques à construire et plus réalistes dans leurs proportions que les versions précédentes en six tenons de large. Mention spéciale pour la Lamborghini Huracán, et j’ai aussi une faiblesse pour la Ferrari ! 

 


Retrouvez la gamme LEGO Speed Champions 2020 sur le Shop officiel LEGO, ou un peu moins cher sur Amazon. Merci à LEGO pour la mise à disposition des sets pour ce test.

REVIEW LEGO Speed Champions 2020 : de 6 tenons à 8 tenons de large, pour le meilleur ou pour le pire ?
Étiqueté avec :                
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
JyL
27 février 2020 11 h 52 min

Je ne trouve même pas que le look y gagne vraiment (même s’il est vrai que certaines voitures en 6 de large semblait un peu trop étirée).
En tout cas, mon choix est fait : entre le look vraiment moche de certains modèles et ce changement de taille qui empêche toute intégration dans une ville, les Speed Champions ne seront plus des achats systématiques pour moi. Sur cette série, ce sera la Ferrari, c’est tout.

Racing 67
Racing 67
27 février 2020 12 h 00 min

Alors moi je suis totalement fan de la quattro, hyper ressemblante et réussie !

Relegor
Relegor
27 février 2020 12 h 09 min

J’en ai quelques unes, dont l’excellente Porsche 911 Spider de la première année. Je les trouvent désormais trop grosses, sauf peut être la Ferrari, et trop chère. Le pire c’est la boite à 65€, je ne sais pas où Lego veut se positionner, mais pour une gamme qui offrait beaucoup de détail pour les plus jeunes, le compromis détail/ prix n’y est peut être plus. Dommage.

Olivier Guillaume
27 février 2020 21 h 39 min

Personnellement, je pense que le passage à 8 tenons est une erreur. Les raisons de le faire sont pourtant évidentes : LEGO y gagne de l’argent et certains modèles seront clairement plus proches de la réalité en termes d’échelle. MAIS répondre qu’on parle de maquettes quand le public se plaint du souci d’échelle au coeur d’une ville, c’est un argument que je trouve très pauvre.

Les adultes fans de LEGO, possédant une ville et plein de véhicules Speed Champions adorent les placer dans leurs villes. Pour leurs enfants, quoi de plus sympa que d’organiser une petite course urbaine dans la ville, en réorganisant les rues ? Or, les véhicules 8 tenons sont ridiculement grands. Sans même parler de ville, et tu le soulignes : ridiculement grands par rapport à… une simple route LEGO ! Et là, je dis non, non et non. Et j’ajoute : ridiculement grands par rapport aux figs, même s’il est cool de pouvoir en placer deux.

Bref, je comprends l’idée de départ, elle se justifie sur plusieurs points, mais il y a un manque de cohésion évident, flagrant. Acheter des véhicules LEGO avec des minifigs et ne pas pouvoir les utiliser sur les routes LEGO, en plus d’avoir la sensation permanente que des enfants sont mis au volant tant les figs sont petites par rapport aux modèles, ce n’est pas possible.

Au final, ce n’est pas tant la fidélité aux modèles de référence que LEGO vise, mais c’est une fois de plus l’argent, en provenance d’adultes fans de voitures et prêts à s’offrir des… maquettes. Oh, wait, ne nous répète-t-on pas sans arrêt que les produits LEGO sont avant tout destinés aux enfants, dès que l’on ose se plaindre de l’évolution de la gamme CITY ou du manque de technique de certains modèles ? Y a comme un souci dans l’équation, me semble-t-il. Je ne comprends réellement pas le choix de LEGO, et je ne l’explique donc que par l’argument financier…

Jac63
28 février 2020 5 h 48 min

Je suis mitigé en fait. Certe les modèles sont très beau et ils me tentent bien. L’augmentation de la largeur va très bien sur certaines voitures mais est passable sur d’autres. Ce qui est génant, c’est bien le problème de la correspondance avec les autres véhicules de la gamme. Je pense que avec ces versions, on est plus sur une gamme adulte destiné à de l’exposition et c’est tout le dilème. Ca n’est plus du jouet enfant…..
Ce que je ne comprends pas c’est d’avoir produit des voitures avec le volant pas en face. On dirait que le designer s’est dit que ce n’est pas grave. En partant d’une pièce toute nouvelle, il aurait été facile de faire en sorte de mieux situer les éléments quand même. Je trouve l’erreur très grossière pour un modèle destiné à un emplacement de maquette. Ca ne se fait pas.
Bon de mon côté je suis embété. Je suis fan de la marque Lamborghini. Du coup il va falloir que je sorte des billets pour avoir l’Huracan. Mais je vais attendre les promos.
En tout cas merci pour cet article très intéressant.

Nico
Nico
28 février 2020 18 h 28 min

Quelle catastrophe ce passage à 8 tenons et ce nouveau châssis ! Pour l audi le pilote n est pas en face du volant et je trouve rédhibitoire ! Le bras gauche doit être baisser pour mettre le pare brise, le levier de vitesse ne tiens pas en place. Je ne donne pas longue vie à ce gros châssis completement raté…Sinon la quattro est très ressemblante et me fais encore rêver (mode vieux croûton ^^) c’est le seul modèle que j achèterais

Thesauris
Thesauris
28 février 2020 19 h 38 min

Pour ma part, vu que les modèles ne s’integre plus correctement avec les modulars, je passerai à l’avenir sur cette gamme.

JC
JC
29 février 2020 9 h 47 min

« Les designers LEGO expliquent que c’est voulu, […] et que ces modèles sont plutôt des mini maquettes réalistes pour les plus grands. »

Euh… dans ce cas pourquoi ne pas avoir fait un effort sur le réalisme ?
Je pense que la majorité des adultes qui veulent ces voitures miniatures, se dirigeront plus vers des voitures en métal qu’en briques.

Mon fils en achetait mais là il trouve, comme moi, qu’elles sont ratées (par exemple capot et avant de la Ferrari, couleur de la Urus, etc…).
La Lamborghini Huracán est effectivement la plus réussie, mais trop cher (le set est au prix catalogue à 50$ aux USA !)
La Formule E est pas mal mais j’aurais mis des pièces lisses au-dessus des roues avant.

Etan
Etan
29 février 2020 10 h 31 min

J ai egalement presque toute les collections precedantes et je pense que ces nouvautées vont bien aller avec ! Je prefere particulierement la Audi et la Ferrari F8 tributo !! Merci pour cette SUPER reveiw !!

_quentin_
_quentin_
29 février 2020 12 h 00 min

Débat passionnant si il en est, dans lequel il y a du pour et du contre des deux côtés.
Pour ma part, je reste sur le format initial en 6 tenons, parce que j’aime bien leur aspect.
C’est vrai que les 8 font plus maquette, mais je trouve que les 6 font plus City, donc il n’y a pas photo.
Après, je pense que le 8 peut être cool pour des gros modèles genre Hummer …

Le Tonyz
Le Tonyz
29 février 2020 23 h 34 min

J’ai commencé tardivement à acheter quelques sets de la gamme en 6 tenons de large, dont le seul défaut était d’avoir des voitures un peu trop longues. J’aurais pu parler aussi des interminables planches de stickers qui touchent la majorité des modèles, mais je préfère souvent les modèles d’anciennes qui en ont relativement peu.
Ce passage en 8 tenons de large les rendent certes un peu plus réalistes, mais effectivement on passe à une autre échelle (pénalisant pour ceux qui veulent les intégrer avec du City) et au final je trouve peu de jolis modèles (les SUV sont éliminés d’office). Au final les seules pour lesquelles je pourrai acheter sont la Ferrari F8 Tributo (même si elle n’est pas aussifidèle à la vraie) et l’Audi Quattro.
Bref cette première mouture m’inspire peu, mais j’attends de voir ce que les designers pourront nous offrir d’autre à cette échelle.