L’une des grosses nouveautés 2018 chez LEGO était l’arrivée du système Powered UP (ma review du nouveau train de marchandises), en remplacement des Power Functions auxquelles nous étions habitués. Ce qui a légitimement soulevé beaucoup de questions, qui ont été agrégées et remontées à LEGO par divers représentants de communautés via le LEGO Ambassador Network. Et LEGO vient d’y apporter des réponses, plus ou moins précises en fonction des questions.

LEGO Powered UP

Pour ceux qui veulent l’intégrale en anglais (y compris toutes les non-réponses), rendez-vous à cette adresse. Et pour les autres, j’ai traduit les principaux éléments ci-dessous.

Actuellement, la nouvelle plateforme Powered UP est portée par les sets WeDo 2.0 et Boost, les trains LEGO CITY et DUPLO, et le set 76112 App-controlled Batmobile. Et il est prévu qu’elle embarque prochainement aussi la gamme LEGO Technic.

Oui, le système Powered UP a bien pour vocation de remplacer le système Power Functions. L’ancien système Power Functions est voué à disparaître pour de bon, mais cela ne sera pas du jour au lendemain. Il y aura une période de transition où il sera toujours possible d’acheter des éléments de l’ancien sur le Shop en ligne.

Compatibilité

Le sujet qui fâche : Power Functions et Powered UP ne sont pas compatibles. Et LEGO annonce clairement ne pas vouloir développer d’accessoires qui offriraient une rétrocompatibilité. Mais que les fans peuvent toujours essayer de bricoler (et je suis sûr que certains vont y arriver). Bref, c’est assumé, et c’est dommage pour ceux qui ont déjà beaucoup d’équipements Power Functions chez eux.

Les connecteurs Powered UP ne sont pas non plus compatibles avec MINDSTORMS NXT/EV3, mais des modifications doivent permettre certains croisements (pas plus de précisions).

Concernant les anciens sets Power Functions, certains comme les trains seront assez faciles à basculer en Powered UP (moyennant le rachat des nouveaux éléments…) puisque la batterie ou la motrice font la même taille que les anciennes. Pour d’autres sets, ça risque d’être plus compliqué…

REVIEW LEGO City 60198 Cargo Train Powered Up

Open Source

L’objectif est que l’interface des Hubs soit Open Source, ce qui devrait – je l’espère – offrir des perspectives de personnalisation intéressantes à l’avenir.

Pour toutes les questions autour de la personnalisation de ce nouveau système (documentation, publication des codes sources, mise à disposition de protocoles Open Source ou d’un SDK…), la réponse de LEGO est pour l’instant systématiquement : plus d’informations d’ici la fin de l’année.

LEGO 76112 App-controlled Batmobile

Côté technique

Non, il ne sera pas possible d’empiler les nouveaux connecteurs comme avec les Power Functions.

Oui, on peut utiliser des batteries rechargeables à la place des piles, et l’autonomie est censée être équivalente à celle des Power Functions.

Le système a été designé pour que de très nombreux hubs puissent fonctionner en même temps sans interférence (plus de 45 réseaux en parallèle avec WeDo 2.0 par exemple).

Une télécommande peut contrôler jusqu’à 5 éléments (Smart Hubs or Smart Controllers) simultanément. Sur téléphone/tablette, cela dépend du système (la limite est actuellement de 10 sur iOS, mais cela peut changer). Et il est possible d’avoir plusieurs hubs sur le même canal (même couleur de LED) pour les contrôler simultanément.

Le “Smart Move Hub 2 I/O” LEGO Boost peut contrôler jusqu’à 4 moteurs (les deux internes et deux externes). Le “Smart Hub 2 I/O” classique permet de contrôler deux moteurs externes.

La portée de 3-4 mètres relevée par plusieurs reviews semble anormalement courte comparée à la théorie (environ 10 mètres), LEGO creuse le sujet. Si on s’éloigne trop et que le hub perd le signal, les moteurs s’arrêtent, et il n’est pas possible de paramétrer ce point pour qu’ils continuent. La liaison se reconnecte automatiquement si on se rapproche et qu’on revient à portée du hub.

Les fonctions dépendent du set : les commandes ne réagissent pas de la même façon entre un train et la Batmobile, et LEGO entend continuer à personnaliser l’expérience ainsi.

Actuellement, le Hub ne peut pas être utilisé comme une batterie indépendante (par exemple pour allumer des LED de façon permanente, avec un bouton on/off). Il ne fonctionne que lorsqu’il est connecté. Mais la plupart des hubs ont des firmwares qui pourront être mis à jour pour embarquer de nouvelles fonctionnalités à l’avenir, affaire à suivre, LEGO ne ferme aucune porte mais ne confirme rien non plus.

La plupart des nouveaux éléments Powered UP seront disponibles à l’achat sur le Shop en ligne début 2019.

 

Voilà pour les principaux éléments de cette première vague de réponses. Pas mal de bottage en touche sinon en mode “on ne peut pas donner d’informations trop précises sur la stratégie future” ou “rendez-vous d’ici quelques mois pour en savoir plus”. De nombreuses questions vont encore vraisemblablement être posées à LEGO à la suite de leur article, donc ce dernier sera probablement mis à jour ultérieurement.

Rétrocompatibilité, Open Source, technique… LEGO répond (un peu) aux questions sur le nouveau système Powered UP
Étiqueté avec :        
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments