Parmi toutes les contraintes auxquelles doivent se soumettre les designers LEGO (mais pas forcément les MOCeurs), il y en a une que certains d’entre vous connaissent bien : la légalité des constructions. Un Legal Build (par opposition à Illegal Build) doit notamment respecter les caractéristiques physiques des pièces LEGO (pour ne pas stresser le plastique), et cela se joue parfois à quelques dixièmes de millimètres ou moins ! La meilleure façon de comprendre ce qui rend un montage légal ou non est l’excellente petite présentation rédigée par Jamie Berard, designer star de la marque, accessible à cette adresse et pleine d’illustrations. Et la vérification de la légalité de tous les assemblages au sein d’un set est aujourd’hui une étape incontournable et fondamentale du processus de création d’un produit, pour éviter les mauvaises surprises, assurer la pérennité des briques et garantir une bonne expérience de construction.

Et clairement, le montage ci-dessous par Twogles sur reddit qui joue sur l’espace entre deux briques, minuscule mais suffisant pour obtenir à grande échelle une jolie courbe, stresse les briques qui le composent et est donc considéré comme illégal. Mais c’est diablement impressionnant de voir ce qu’on peut obtenir avec uniquement des plates 2×1 !

LEGO sphere illegal build

Une façon de contourner le problème pour rendre la construction légale serait par exemple d’insérer une round plate 1×1 entre deux plates 2×1, mais cela nuirait à la fois à la solidité de l’ensemble et à la pureté des courbes…

Legal Build VS Illegal Build
Étiqueté avec :    
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments