L’info de la semaine qui ne changera concrètement rien à votre vie, c’est le départ du CEO du Groupe LEGO après seulement neuf mois en poste : Bali Padda sera remplacé le 1er octobre prochain par Niels B. Christiansen, ex-patron de Danfoss, un grand groupe industriel danois qui fabrique des thermostats et qui a visiblement fait du bon boulot là bas, vu que ça a plu à LEGO.

groupe LEGO CEO

Bali Padda ne quitte pas LEGO pour autant puisqu’il rejoint Jørgen Vig Knudstorp, son prédécesseur, au sein du LEGO Brand Group, sorte d’unité spéciale pour réfléchir à l’avenir de l’entreprise, parce que l’avenir c’est important et qu’il ne faudrait pas louper le prochain grand virage du marché du jouet comme Sony a loupé l’étape qui suivait le Walkman, ça serait dommage…

Je vous épargne les interprétations diverses et variées plus ou moins farfelues qu’on peut lire à droite ou à gauche sur ce passage relativement court. On n’a qu’à dire que Bali a été remplacé à cause de l’augmentation du prix des sachets de minifigs à collectionner, c’est tout aussi crédible que ce que les autres sites ont pu écrire. Et de toute façon LEGO joue la carte du « Vous n’avez qu’à ne pas poser la question si vous ne voulez pas qu’on vous sorte une réponse pipeau », en expliquant que depuis le début tout ça n’était qu’un intérim donc qu’il n’y a rien à interpréter. Bref, à moins que quelqu’un ici fasse partie du conseil d’administration du Groupe LEGO, on n’en saura jamais rien et cela ne nous empêchera pas de dormir pour autant !

Plus sérieusement, le communiqué officiel est disponible à cette adresse si ça vous intéresse.

Du changement à la tête du groupe LEGO
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *