La Vespa : diva italienne

Véritable symbole italien ou moyen de transport à la mode ? Il n’y a aucun doute sur le fait que la Vespa P200 (Vespa signifie « guêpe » en italien), datant des années 40, sait se faire remarquer. Les frères Arvo n’en finissent plus de nous surprendre par leurs créations toujours aussi originales et bien ficelées. C’est en tout cas ce qu’on a pu remarquer la semaine dernière avec la nouvelle version de l’Alien Chestburster.

LEGO Vespa P200

Vous remarquerez la justesse de la technique de construction, les détails soignés des clignotants ou encore de la gaine des câbles de freins, sans oublier l’ingéniosité des manettes de frein avec deux « black lever small ». Personnellement, je suis conquis par cette création qui aurait clairement sa place parmi les modèles de la gamme LEGO Creator Expert !

LEGO Vespa P200

Vous pourrez, si le cœur vous en dit, vous procurer la notice de construction de cette Vespa P200 en contactant les Arvo Brothers via cette page.

Les box mensuelles pour fans de LEGO, ça vous intéresse ? Test de la Brickbox

Grande mode du moment, les box ont fleuri ces dernières années avec chaque mois la promesse de surprises « incroyables », des box pour les geeks à celles dédiées à un thème (vin, chaussettes, thé…). Les fans de briques ont aussi les leurs avec par exemple BricklootMiniFigPak ou Brickswag pour n’en citer que quelques unes.

Avec ou sans abonnement, ces boites sont généralement assez loin d’offrir un contenu en adéquation avec leur prix, souvent en grande partie remplies de « trucs » divers et variés (stickers, t-shirts, bonbons, pièces ou minifigs « compatibles LEGO », et j’en passe), comme on peut le voir par exemple ci-dessous avec Brickloot :

Brickloot

La France était jusqu’à présent inéligible pour ces boites, mais BrickBox vient d’élargir sa zone de livraison à l’Europe et m’a proposé de tester leur produit. J’étais d’autant plus réticent que je n’adhère pas à ce concept de box et que HelloBricks ne fait pas (et ne fera jamais) dans le publireportage, mais même devant ma réaction franche et directe sur le sujet, BrickBox a insisté pour m’en envoyer un exemplaire. Sont-ils si confiants que cela dans la qualité de leur box LEGO ? Pensent-ils réussir à me faire changer d’avis ? C’est donc parti pour une review honnête (comme toujours!).

Review Brickbox box LEGO

Mon expérience

Je vous éviterai les éternelles vidéos d’unboxing inintéressantes à grands coups de « Amazing » et « Incredible ». Ma seule question est : en a-t-on vraiment pour son argent, quand on dépense pour cette box la modique somme de 25,99€ + 9,99€ de frais de port, soit près de 36€  ? Focalisons nous donc plutôt sur le contenu :

Review Brickbox

Quel choc ! A l’ouverture, la première chose visible est ce qui est sans doute l’un des pires polybags de l’histoire de LEGO (5004404), que même les LEGO Stores n’arrivaient pas à offrir cet été (véridique : même gratuit, certains clients le refusaient…). On ne va pas se mentir, ça commence mal.

Review Brickbox

Le thème LEGO Police se confirme avec la suite :

  • Le mini set 60041 Crook Pursuit (qu’on pouvait trouver à la fin autour de 3-4€ dans les grandes surfaces)
  • Un polybag LEGO 30311 qui était offert l’an dernier, notamment chez JouéClub : sympathique, j’aime bien ce petit hélicoptère !
  • Une minifig de policière avec un torse présent dans 33 sets depuis 2004 : rien d’exceptionnel…
  • Deux planches de stickers, dont l’une n’a rien à voir avec le thème (!)
  • Trois gommes en forme de briques (l’ancien modèle, pas celui de cette année)
  • Un sachet de bonbons en forme de briques (sans aucune information sur leur origine, carton rouge…)

Et c’est tout. Soit 125 pièces (dont 4 minifigs), 3 gommes, des stickers et des bonbons. A titre de comparaison et pour rester dans le même thème, le camion LEGO 60044 (l’unité de police mobile) contient 375 pièces (soit exactement trois fois plus) et 3 minifigs pour 29,99€ : ça fait cher l’effet de surprise…

Seul point positif à mon goût, la présence de produits officiels LEGO plutôt que 90% de chinoiseries comme dans certaines autres boites. Mais pas sûr que ce soit toujours le cas puisque le site de Brickbox précise bien qu’il peut aussi y avoir des pièces/minifigs « compatibles ».

Verdict

Sans appel : Brickbox n’aura pas réussi à me convaincre, loin de là. Du contenu peu intéressant dont la valeur réelle est probablement de moins de 15€ (pour une box vendue 36€ fdp inclus !) dont beaucoup de choses que vous n’auriez de toute façon jamais achetées.

Bref, ce n’est à mon avis clairement pas le meilleur moyen de dépenser votre argent. Et quand je vois que le coût pour un an se monterait à 270 euros avec leur formule d’abonnement (soit 390€ en comptant les frais de port !), autant par exemple se faire vraiment plaisir avec le Château Disney ou de vrais petits sets chaque mois !

Du coup, je termine par une question ouverte : êtes-vous déjà inscrit(e) à ce type de box ? Une box LEGO, ça vous intéresse ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

LEGO Dimensions Year 2 : la sixième vague de packs est disponible

Après une première année composée de cinq vagues de packs d’extension, LEGO Dimensions entame son Year 2 avec une sixième vague (et un paquet de nouvelles licences et minifigs inédites). Au programme : un Story Pack pour rejouer le film Ghostbusters 2016, deux Level Packs, deux Team Packs et un Fun Pack.

LEGO Dimensions Year 2

Les nouveaux packs sont en ligne sur le Shop@Home ainsi que sur Amazon à des prix d’ailleurs plus intéressants que les prix officiels (comme souvent). Les liens ci-dessous renvoient du coup vers Amazon :

  • 71242 Ghostbusters Story Pack – 39,99€ au lieu de 44,99 €
  • 71245 Adventure Time Level Pack – 27,99€ au lieu de 29,99 €
  • 71248 Mission Impossible Level Pack – 27,99€ au lieu de 29,99 €
  • 71246 Adventure Time Team Pack – 22,99€ au lieu de 24,99 €
  • 71247 Harry Potter Team Pack – 22,99€ au lieu de 24,99 €
  • 71251 A-Team / L’Agence tous Risques Fun Pack – 13,99€ au lieu de 14,99 €

Et comme annoncé plus tôt, le Starter Pack avec la minifig exclusive de Supergirl est désormais disponible en précommande à un prix très intéressant en ce moment sur Amazon pour ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure (pour ceux qui ont déjà le Starter Pack, ça fait quand même cher la minifig puisque c’est pour l’instant le seul moyen de l’avoir…) : 62,70€ au lieu de 99,99 €.

LEGO Dimensions Supergirl (71340) Starter Pack

Ultimate LEGO Machine : le retour

Vous avez probablement vu au moins une fois le principe de l’Ultimate Machine ou Useless Machine, littéralement la Machine inutile qui effectue une tâche ne servant à rien, comme se désactiver elle-même. Concrètement, elle apparaît souvent sous la forme d’une boite avec un interrupteur, et un mécanisme à l’intérieur de la boite qui vient remettre l’interrupteur dans sa position initiale dès qu’un utilisateur l’actionne. Bref, ça ne sert à rien mais le concept est marrant.

The Ultimate LEGO Machine - LuuMa EV3
Il y a 3 ans, JK Brickworks avait réalisé une Ultimate LEGO Machine (ci-dessus) : joli petit défi LEGO Mindstorms qui venait remettre l’interrupteur rouge dans sa position initiale dès qu’il était actionné, avec en plus quelques fonctions d’évitement pour feinter l’utilisateur (avec notamment des roues sous la boîte pour bouger au dernier moment).

Et Jason a ressorti la boîte du carton pour lui construire un adversaire à sa mesure : une main programmée pour un duel sans relâche contre la machine :
Ultimate LEGO Machine

Toujours inutile, mais cela m’a bien fait rigoler ! Et cela m’a rappelé le film culte Wargames, où la machine finit par s’affronter elle-même… Heureusement qu’il y a ici moins d’enjeux qu’une guerre thermonucléaire !

Robot mécanicien mono-roue et… Galidor

Après plusieurs créations rétrofuturistes bluffantes, Vince_Toulouse nous propose ce robot mécanicien mono-roue de toute beauté qui utilise pour sa tête une pièce de torse… Galidor ! Et le résultat est parfait, jusque dans les loupes utilisées en guise de lunettes de protection remontées sur le front. J’aime quand les MOCeurs ressortent du passé ces pièces oubliées, qui nécessitent parfois une grande réflexion pour comprendre et se souvenir d’où elles viennent !

The Mechanic - Robot mécanicien Galidor

Et si vous passez par la Vendée le week-end prochain ou que vous cherchez une activité pour vous occuper, ce joli robot sera présent à la grande exposition Les Herbiers LEGO Vendée 2016 les 1er et 2 octobre prochains (tous les renseignements à cette adresse).

REVIEW LEGO 71040 Le Château Disney

Depuis quelques années, je suis vraiment ravi d’être né en septembre. C’est en effet devenu une habitude pour LEGO de sortir un gros set le 1er septembre et une habitude pour moi de le demander pour mon anniversaire. Mais cette année, l’excitation était à son comble quand j’ai découvert l’annonce de ce set LEGO 71040 « Disney Castle » et le nom de son designer : le célèbre Marcos Bessa.

Review Hellobricks - Lego Disney's Castle

C’est donc avec un immense plaisir que j’ai testé pour vous le montage de ce set monumental. Découvrons donc ici si le montage se rapporte à son plumage (presque © La Fontaine).

En bref :

Set # : LEGO 71040  Le château Disney (Disney Castle)
Nbre de pièces : 4080 (dont 5 figurines)
Dispo : 1er septembre 2016
Prix : 349,99 € – p/p : 0,08 €

(suite…)

Wizard’s Gate

Qu’il semble loin le temps où les MOCeurs se contentaient de simplement empiler les briques LEGO pour faire des tours ou des châteaux ! Depuis quelques années, de nombreuses techniques intéressantes ont été inventées pour apporter de la texture aux sols et aux murs, comme par exemple avec ce morceau de muraille par Tim Schwalfenberg : bel exercice de style que ce Wizard’s Gate ! Une approche ingénieuse mais qui a dû demander une sacrée patience pour mettre toutes les pièces en place…

Wizard's Gate

Et pour ceux qui se demandent comment il a réussi à obtenir ce résultat de texture pour ce morceau de mur, voici la réponse détaillée en images :

Wall Tutorial

Flexo : pour rendre vos LEGO flexibles

Si certains copient bêtement LEGO, d’autres essaient de vraiment apporter une nouvelle dimension à nos briques préférées. C’est l’objectif du projet Kickstarter néo-zélandais Flexo : des pièces compatibles LEGO reliées entre elles grâce à des « ligaments » en caoutchouc. En intégrant ces pièces aux constructions LEGO, elles apportent de nouvelles fonctionnalités comme la capacité de se plier, de se tordre ou même de rebondir.

Flexo LEGO

Le projet a déjà largement dépassé son objectif de financement sur Kickstarter avec plus de 200 000 $ collectés pour un objectif de 120 000 $ (NZD), alors qu’il reste encore 9 jours… Et contrairement aux apparences, ce n’est pas une idée récente : Mark Stolten et son fils James travaillent sur ce projet depuis 2011, et ont déposé le brevet depuis décembre de cette même année. Autant dire qu’ils ont eu le temps de peaufiner leur bébé !

Pour l’instant, l’équipe Flexo a créé deux pièces plates (2×2 et 2×4) capables d’accueillir les caoutchoucs, qui eux existent en quatre tailles différentes. Les pièces ne sont pour l’instant produites qu’en orange, mais l’objectif à terme est d’offrir une palette de couleurs beaucoup plus importante pour s’intégrer au mieux avec les pièces LEGO officielles. Et comme l’objectif de financement a été dépassé, l’équipe vient d’annoncer une nouvelle couleur qui sera disponible pour les livraisons prévues pour janvier : le Light Bluish Grey.

A titre d’exemple, le package de base (Beginners Flexo Pack) offre pour environ 20€ (+10€ de frais de port, livraison prévue en janvier 2017) 100 briques spéciales et 300 tendons en caoutchouc, avec un mix des différentes tailles.

Quelques unes des fonctionnalités en image :

Flexo Flexo

Flexo Flexo

Comme avec tout ce qui contient du caoutchouc, ma principale interrogation porte sur sa tenue dans le temps : va-t-il réussir à conserver ses caractéristiques, même fortement sollicité ? C’est en tout cas une idée très intéressante, et je suis curieux de voir l’intérêt que LEGO manifestera pour ce petit projet kiwi !

La vidéo de présentation du projet :

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous voyez-vous intégrer ce type de pièces à vos constructions ?

LEGO Ideas : 10000 votes pour le projet Boat Repair Shop

Premier projet à se qualifier pour la troisième phase de review LEGO Ideas 2016, voici le Boat Repair Shop, un petit bâtiment de réparation de bateaux. Ce projet par RobenAnne représente un petit bâtiment de bord de mer à l’échelle Modular, où les pêcheurs peuvent venir faire réparer leurs embarcations. LEGO se prononcera au printemps 2017 sur la possibilité de transformer ce projet en set officiel, mais je doute du résultat.

LEGO Ideas Boat Repair Shop

LEGO Ideas Boat Repair Shop

Pour rappel, 12 projets se sont qualifiés pour la seconde phase de review 2016, même si à mon avis la plupart d’entre eux n’ont aucune chance de passer. Pour faire partie de la troisième phase de review 2016, les projets ont jusqu’au 9 janvier 2017 pour atteindre l’objectif des 10.000 votes.

S.S. Helios Starship

Ce n’est pas parce que SHIPtember est le mois des énormes vaisseaux qu’il faut bouder notre plaisir avec de plus petites créations ! Ce S.S. Helios starship m’a interpellé avec son code couleur jaune-orange / noir qui ne passe pas inaperçu et ses panneaux solaires en round tiles 1×1 sur les ailes. Et les détails ne sont pas en reste, des skis formant les réacteurs aux assiettes Scala utilisées pour les lasers. Et encore une fois, un bon support aide bien à mettre joliment le MOC de Sean et Steph Mayo en avant !

S.S. Helios starship

S.S. Helios Details