Je vous propose aujourd’hui un debrief de mon interview avec les designers du nouveau set LEGO Ideas 21340 Tales of the Space Age, maintenant disponible sur la boutique en ligne officielle LEGO, pour vous apporter un éclairage complémentaire après ma review.

LEGO Ideas 21340 Tales of the Space Age

J’ai pu échanger la semaine dernière avec le fan designer polonais Jan Woźnica, mais aussi avec Jordan David Scott, Design Manager de la gamme LEGO Ideas.

D’ailleurs vous le remarquerez peut-être si vous achetez le set, pour une fois il n’y a pas dans les instructions de page présentant le ou les designers LEGO du set, avec la petite photo traditionnelle : le designer de ce set a préféré préserver sa vie privée et conserver l’anonymat. D’où la présence de Jordan à l’interview à la place, et la présentation uniquement du fan designer dans la notice.

LEGO Ideas 21340 Fan Designer Jan Woźnica

A première vue, le set est pour une fois extrêmement fidèle au projet initial. Le design était déjà plutôt abouti, quand certains projets nécessitent d’être repensés beaucoup plus en profondeur, et Jan a précisé qu’il avait volontairement fait l’effort de n’utiliser que des pièces actuellement en production.

Il était clair dès le départ pour les équipes LEGO que le résultat serait très proche de sa proposition, alors que parfois ils ne conservent que l’idée d’un projet et repartent presque d’une feuille blanche. Pour rappel, le projet initial :

LEGO Ideas Tales of the Space Age

Le style minimaliste adopté a aussi amené un gros challenge. Sur un set de plusieurs milliers de pièces, il est facile d’apporter des modifications importantes sur la façon dont certaines parties sont réalisées : dans le pire des cas, cela peut amener à repenser la conception des zones alentour (ripple effect). Mais dans un set aussi petit et épuré, il est tout de suite beaucoup plus compliqué de repenser certaines parties en profondeur sans que cela ne saute aux yeux et impacte trop significativement ce qui est à proximité.

Néanmoins, le designer a quand même apporté plusieurs modifications au projet. Certaines plutôt simples, comme par exemple le changement de la couleur du sol pour la carte avec la comète : le sol est ainsi passé en dark blue, à la fois pour avoir davantage de focus sur la comète, et parce que il s’agit généralement d’une scène qu’on observe de nuit. Il n’y a d’ailleurs pas de nouvelle pièce dans cette boite, mais elle permet d’obtenir une pièce existante dans une nouvelle couleur : la pièce Super heroes handle (le pied des radars) est maintenant disponible en noir.

Sur cette carte, le météore a aussi été complètement repensé même si l’aspect final reste très proche de celui projet initial, afin de sécuriser la façon dont il est attaché.

Review LEGO Ideas 21340

Certaines modifications étaient plus complexes : selon Jordan, le plus gros challenge sur ce set était la refonte en profondeur de l’arrière des cartes pour pouvoir intégrer le support LEGO Technic qui permet la fixation au mur (la même pièce que celle utilisée pour accrocher les tableaux LEGO Art).

Et ce changement structurel a aussi impacté le design des étoiles pour la carte avec la fusée qui décolle et les constellations : l’approche utilisée initialement par Jan avec les barres débordait à l’arrière et ne fonctionnait donc plus avec la nouvelle structure. D’où le passage à des petites tiles 1×1 tampographiées.

Review LEGO Ideas 21340 Tales of the Space Age

L’utilisation de briques 2×1 sur toutes les cartes est d’ailleurs liée à ce changement : pour pouvoir proposer différentes constellations sur la carte rose, celle-ci devait utiliser des briques 2×1 et des headlight bricks pour pouvoir varier les combinaisons. Le designer a étendu les 2×1 aux autres cartes pour qu’elles soient visuellement homogènes, plutôt que d’avoir une carte avec ça et d’autres avec des longues briques.

Un autre challenge technique était de retravailler le nuage de fumée du décollage de la fusée pour renforcer la solidité de l’assemblage tout en en conservant le style.

Review LEGO Ideas 21340 Tales of the Space Age

Du côté des couleurs, ce set posait aussi un défi puisqu’il fallait trouver le bon équilibre : l’objectif était d’en garder les valeurs (i.e. la luminosité des tons) homogènes d’une scène à l’autre. Il y a des « experts en couleur » parmi les designers LEGO, et ils auraient évidemment pu travailler sur des dégradés encore plus en douceur, mais ça n’était pas l’objectif visuel et cela aurait pu devenir problématique pour l’expérience de construction avec des couleurs difficiles à identifier sur les instructions.

La difficulté sur ce type de sujet est aussi que certaines couleurs ressortent mieux que d’autres à l’impression. LEGO a une grande carte comparative des couleurs entre les briques et le résultat imprimé, et certaines couleurs sont particulièrement complexes : ainsi, le Coral (couleur préférée de Jan) a une certaine fluorescence qui est difficile à retranscrire sur le papier.

Il y avait une personne daltonienne dans la design team, mais il existe plusieurs types différents de daltonisme : le travail réalisé dans la notice pour présenter côte à côte les différentes couleurs permet d’en faciliter l’identification mais il n’est malheureusement pas possible de répondre à toutes les situations.

En parlant de couleurs, le plus gros changement visible par rapport au projet initial est évidemment l’arrivée d’une quatrième carte, avec le trou noir et une dominante verte. L’objectif pour LEGO était d’inclure une surprise supplémentaire, cocréée avec Jan.

LEGO l’a ainsi contacté dès le départ pour lui demander si il avait des idées pour d’autres scènes, et Jan avait justement cette idée de trou noir en brouillon de son côté. Si la couleur verte s’est imposée de façon plutôt évidente, plusieurs essais ont été réalisés pour le trou noir, avec au départ une approche plutôt lime. Cela n’apportait pas assez de contraste, d’où le passage au yellowish green qui accentuait le côté dramatique.

Pendant tout le développement du set, cinq calls ont été organisés avec Jan pour échanger sur sa création et lui demander son feedback sur la plupart des évolutions apportées par l’équipe, une expérience très intéressante selon lui pour découvrir l’envers du décor du processus de création d’un set. Et pour ceux qui se demandent pourquoi les clins d’œil aux drapeaux polonais ne sont présents que derrière deux des cartes, c’est parce qu’il y avait un risque que les couleurs soient un peu visibles de l’avant sur les deux autres cartes.

Pour terminer, si vous êtes fan de ce set, Jan a également préparé trois nouvelles scènes sur le même principe, qu’il vient de partager avec des instructions disponibles sur Rebrickable : Jupiter Ascending, The Last Dive et Home Away from Home.

Return to the Space Age

LEGO Ideas 21340 Tales of the Space Age : l’interview des designers
Étiqueté avec :        
guest

8 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Julien
Julien
7 mai 2023 11 h 51 min

Merci pour l’entrevue très intéressante qui nous montre l’envers du décor… Et aussi pour le partage des autres scènes… C’est top

Bertrand
Bertrand
7 mai 2023 17 h 27 min

Aucune officialisation de GWP a partir de demain le 08/05 ?

Havok
Havok
7 mai 2023 20 h 53 min

Un article intéressant qui change des habituelles présentations qu’on retrouve partout (souvent presque mot pour mot)

Fred K
7 mai 2023 21 h 28 min

Sympa d’avoir un aperçu de l’envers du décor (pour ainsi dire littéralement) de ce set à travers une interview qui complète bien la review.

Julien L.
Julien L.
7 mai 2023 23 h 40 min

Merci pour cet article intéressant.

Je ne comprends pas bien le 3e paragraphe sur l’anonymat du fan designer car la photo qui suit montre une page des instructions avec son nom, une présentation succincte et une photo de sa tête. Est-ce qu’on peut vraiment parler d’anonymat ?

Michael
Michael
16 mai 2023 10 h 44 min

ont ils eu la bonne idée de prévoir quelques pièces phosphorescentes (Glow in Dark) ?