Regardons aujourd’hui la Ferrari LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse #51 (1677 pièces, 179,99€) dans son packaging noir 18+, déjà disponible sur la boutique en ligne officielle LEGO.

REVIEW LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse 51

Evacuons tout de suite la question du (joli) packaging 18+ : ça n’a rien à voir avec la difficulté de la construction, c’est simplement pour coller avec le prestige de la marque Ferrari. Cette voiture n’a en effet rien de compliqué à monter, et les vraies fonctionnalités Technic restent basiques : une direction fonctionnelle, un moteur V8 avec pistons mobiles entrainés par les roues arrière, et des suspensions. Bref, ce n’est pas un modèle qu’on achètera pour la complexité des mécanismes et des engrenages.

C’est une proposition similaire à celle de la Porsche LEGO Technic 42096 Porsche 911 RSR : une grosse maquette, mais (un peu) moins imposante que les grosses supercars. Ici, la Ferrari mesure « seulement » 48 cm de long contre 60 cm pour la 42115 Lamborghini Sián FKP 37.

Si l’écart en taille n’est pas si impressionnant, c’est surtout l’écart de prix qui marque la différence : 179,99€ contre 379,99€, soit moins de la moitié du prix des supercars. Expliqué aussi par l’absence de boite de vitesses et des finitions plus simples.

LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE 

A noter que c’est la première fois pour moi que la notice n’arrive pas dans un emballage plastique, mais dans une pochette cartonnée. Cela fait partie des actions de LEGO pour réduire l’utilisation de plastique dans le packaging. Les sachets contenant les pièces sont ici encore en plastique, mais les nouveaux sachets en papier devraient progressivement arriver en 2021.

La notice est accompagnée par deux grandes planches de stickers. Et même si on pouvait s’en douter en voyant les visuels officiels, ça douche pas mal l’enthousiasme, même si certains me diront que la vraie aussi est bardée d’autocollants. Certes, mais j’ai l’impression de voir ici une transposition de l’approche Speed Champions, version XXL, et pour une fois je ne vais pas les coller. La bonne nouvelle, c’est que les phares sont tampographiés, et c’est une excellente idée d’avoir utilisé ces pièces.

Au niveau du design, la variété des panels LEGO Technic permet aujourd’hui de reproduire assez facilement des formes courbes, notamment les jolis passages de roues. L’allure générale de la voiture est assez bien respectée : certaines parties sont très réussies et le designer a repris certains marqueurs de l’originale.

Tout n’est pas parfait pour autant, notamment certaines courbes ou encore les jointures entre certains éléments. Concernant les courbes, c’est comme d’habitude plus ou moins visible suivant les angles quand on s’amuse à comparer la vraie Ferrari 488 GTE avec sa version LEGO Technic : visuellement, c’est le galbe au dessus des phares qui me manque le plus. Mais j’ai tendance à être un peu indulgent ici : il n’est pas possible de tout reproduire parfaitement en LEGO, surtout à cette échelle, ça n’est pas non plus du maquettisme.

Mais faut-il dans ce cas choisir de reproduire des modèles qui ne seront pas satisfaisants à cause des limites des pièces LEGO ? C’est un débat récurrent, personnellement je préfère 100 fois une jolie supercar réussie qu’une reproduction de Ferrari ou Bugatti où je vois surtout ce qui ne va pas par rapport au modèle original.

La garde au sol de la voiture est également problématique : elle est bien trop importante, alors que les voitures de course sur circuit sont plutôt collées au bitume. La faute à l’intégration des suspensions qui nécessitent ce débattement. Une Ferrari arrangée pour faire du rallye.

Comme je le disais plus haut, les fonctionnalités sont limitées. Dommage que la direction ne fonctionne que sur le volant : il est difficile d’accès, une HOG aurait pu être un ajout intéressant.

Dommage aussi de ne pas mettre dans ces modèles « intermédiaires » une boite de vitesse simplifiée : il existe probablement un juste milieu entre les modèles basiques et les supercars avec des boîtes séquentielles à 8 rapports, et il aurait été intéressant d’offrir ici un premier aperçu du fonctionnement d’une boite de vitesses.

De voir la voiture sans les autocollants, j’en viens à regretter que LEGO n’ait pas inclus dans la boite les quelques pièces supplémentaires qui auraient permis de faire une carrosserie intégralement rouge. Comme ça, l’acheteur aurait pu choisir entre celle-ci ou la version « sponsorisée » avec tous les autocollants, plutôt que de se retrouver avec des touches de jaune, de blanc et de bleu à certains endroits.

REVIEW LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse 51

REVIEW LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse 51

Verdict

Les fans de Ferrari y trouveront peut-être leur compte mais personnellement je ne suis pas du tout convaincu par cette grosse maquette. Visuellement, et au-delà du débat sur le grand nombre de stickers, elle est réussie sur certaines parties mais nettement moins sur d’autres. Techniquement, c’est vraiment basique et je regrette l’impression d’avoir surtout assemblé une grosse carrosserie un peu vide. J’aurais apprécié au moins la présence d’une boite de vitesses simplifiée, juste pour donner un premier aperçu de leur fonctionnement : cela rendrait déjà ces modèles intermédiaires plus intéressants à mes yeux.

 


Retrouvez ce set LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse #51 sur le Shop officiel LEGO. Merci à LEGO pour la mise à disposition de cette boite pour ce test.

REVIEW LEGO Technic 42125 Ferrari 488 GTE AF Corse #51
Étiqueté avec :    
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jac63
28 décembre 2020 22 h 02 min

L’idée des phares est excellente. En plus ils sont tampographes. Toutes les critiques que j’ai lue sont identiques dans le sens ou les phares sont mal fait. Alors c’est une belle chose.
Elle me plait bien, cette Ferrari. J’ai juste peur de retrouver trop de similitude avec la Porsche RSR. Heureusement, le moteur est différent.

Oree
Oree
29 décembre 2020 8 h 41 min

J’étais déjà convaincu que je ne prendrais pas cette boîte vu le nombre de stickers… J’en suis maintenant convaincu, vu qu’en plus il n’y a pas non plus de boîte de vitesse

LE Tonyz
LE Tonyz
29 décembre 2020 12 h 51 min

Si les autocollants rendent bien pour le côté course, ça reste correct sans et les phares tampographiés sont une bonne chose. Mais ça reste assez basique et bien trop cher (licence Ferrari ?) pour ce que c’est. Le Land Rover Defender est bien plus intéressant (avec sa boite de vitesse justement) et contient plus de pièces pour le même prix.

phiribrique
29 décembre 2020 17 h 21 min

Si je devais acheter un set technique assez gros, ce ne serait pas celui là !

Jac63
29 décembre 2020 20 h 55 min

Le set n’est pas très gros en fait, en tout cas, pas dans la catégorie Porsche ou Bugatti.
Pour ma part, je n’achèterai pas ce set au prix fort. Je l’ai vue à 200€. Je vais patienter tranquillement, comme pour toutes les autres boites.
Le Land Rover ma déçus avec son moteur à pistons apparent, sans culasse. Il y avait mieux à faire. En plus, il me semble que des vitesses fonctionnent mal au montage. Il y aune bidouille à faire pour régler la chose.