Je vous propose aujourd’hui un test dans la gamme Monkie Kid avec le gros mécha LEGO 80012 Monkey King Warrior Mech (1629 pièces, 129,99€), le gros super robot du héros à l’effigie du Roi Singe.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

Il ne s’agit pas juste d’un mécha, LEGO a aussi intégré un mini immeuble dans l’esprit des sets LEGO Ninjago Movie  70620 Ninjago City et 70657 Ninjago City Docks. Ce bâtiment apporte aussi un rapport d’échelle intéressant avec le mech, haut d’une quarantaine de centimètres (plus ou moins, ça dépend de l’orientation des deux longues pièces rouges sur la tête).

Le designer a aussi inclus un mini mécha pour les méchants, même si vu sa taille on ne peut pas dire que le combat soit très équitable. Mais il servira à venir terroriser les habitants en attendant que Monkie Kid découvre son destin et vienne sauver tout le monde.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

Le petit nuage volant, le bâton magique, le guerrier singe ultime, autant d’éléments qui rappelleront des souvenirs aux fans de Dragon Ball !

Le gros Warrior Mech du Monkey King est conçu en de multiples sous-ensembles plus ou moins articulés. Dans sa communication autour de cette boite, LEGO avait mis en avant le record de pièces Metallic Gold incluses, et c’est vrai que ce set est richement doté en la matière.

L’expérience de construction est plutôt agréable, avec un résultat très coloré plutôt flatteur à l’œil, le combo classique rouge / doré fonctionnant très bien.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

Pendant la construction, j’ai à un moment cru qu’il y aurait des genoux… mais non, le ball joint présent à cet endroit n’est pas le seul point de fixation. Les jambes sont donc articulées seulement au niveau des hanches et des chevilles.

A noter au passage un gros plus pour la stabilité : la présence d’un pneu sous chaque pied empêche le robot de glisser, même sur des surfaces habituellement problématiques, c’est bien joué.

Le mécha terminé gagne vraiment en prestance lorsqu’on vient fixer la cape en tissu et les décorations en plastique souple autour de la taille. Ces éléments viennent très correctement dissimuler les articulations des hanches : certains diront que c’est du cache-misère un peu facile, de mon côté je suis surtout assez sceptique sur la durée de vie de ces pièces si des enfants jouent avec le robot.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

Monkie Kid vient prendre place à l’intérieur du torse. Le grand bâton se fixe au creux des mains grâce à des Ball joints, et peut se raccourcir pour tenir dans une seule main.

Si je trouve que ce gros robot a un look vraiment réussi, je suis beaucoup moins convaincu par la jouabilité : l’équilibre n’est pas un problème mais les différentes articulations offrent finalement une mobilité assez réduite. Sans compter qu’il faut régulièrement ramasser certains éléments de déco ou les doigts du mecha qui ont tendance à sauter dès qu’on essaie de le manipuler, certaines parties ne tenant que par un simple clip, elles sont assez fragiles.

Bref, plusieurs points qui en font à mes yeux surtout un modèle d’exposition, plutôt qu’un gros robot jouable pour enfants comme le promet LEGO. Il est possible de l’asseoir, mais il faut faire très attention à ne pas abîmer / plier les éléments décoratifs au passage.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech

Du côté des minifigs, six personnages sont présents. Le principal intérêt de cette boite, c’est le Roi Singe aka Monkey King aka Sun Wukong, avec la même conception mais un design différent de celui de la série 19 des minifigs à collectionner. Son bâton est équipé du nouveau manche en deux exemplaires (aussi disponible en dark bluish grey au dessus des genoux du mecha).

Monkie Kid avec ses écouteurs (Teal aka Dark Turquoise) autour du cou et son look plutôt réussi à mes yeux, même si techniquement la réalisation des jambes est un poil en retrait par rapport aux visuels officiels (toujours ce problème de tampographie blanche un peu trop transparente, et un alignement pas toujours parfait entre les différents côtés). Il s’agit de la version avec une double expression “Neutral / Angry with Red Splotch” aussi présente dans les sets 80013 Monkie Kid’s Team Secret HQ et 80015 Monkie Kid’s Cloud Roadster.

Deux vilains quasi identiques : le General Ironclad présent aussi dans le set 80013 Monkie Kid’s Team Secret HQ et un Ironclad Henchman présent dans six autres boites (sous différents noms : Bob, Grunt, Growl, Roar ou Snort). Et deux personnages pour meubler un peu la scène (présentés sur la boite comme Jia et An, ça vous parlera peut-être si vous regardez la série animée).

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech


Verdict

Si on monte avec plaisir un beau mécha très coloré au style réussi et à la taille sympathique, avec en prime un mini bâtiment et un mini mecha pour les méchants, ce set n’offre malheureusement pas la jouabilité promise par LEGO. La faute à une mobilité limitée, une trop grande fragilité, et l’utilisation de décorations en plastique souple qui risquent de ne pas survivre très longtemps à des enfants. Bref, c’est avant tout un modèle d’exposition à mettre sur une étagère, dommage que LEGO ne propose pas aussi dans la gamme un autre mecha singe moins ambitueux mais plus jouable.

 


Retrouvez ce set LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech sur le Shop officiel LEGO. Merci à LEGO pour la mise à disposition du set pour cette review.

REVIEW LEGO Monkie Kid 80012 Monkey King Warrior Mech
Étiqueté avec :    
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Kleklet
Kleklet
4 novembre 2020 18 h 22 min

Je trouve aussi que c’est un très beau mech, mais Lego a l’air de vouloir garder à tout prix ses habitudes un peu embêtantes: pas de genoux articulés, et beaucoup de décos qui nuisent à la mobilité.
Je ne sais pas si c’est pertinent de parler de ça, mais j’avais un peu la même déception avec la figurine “Tahu, maître du feu” (70787) du reboot Bionicle: beaucoup de décos pour habiller la figurine, lui faire des gros biscotos, mais tout se détachait facilement et parfois ces mêmes décos entravaient les mouvements.