Amateur de figurines Lego customs (mais uniquement tampographiées), je jette régulièrement un oeil sur la production de nos amis de Citizen Brick. Et c’est avec plaisir que j’ai vu apparaître trois anti-héros parmi mes favoris : les losers du film The Big Lebowski des frères Cohen. Je viens de les recevoir et je ne résiste pas au plaisir d’en partager l’ouverture avec vous.

Packaging :

Comme d’habitude une très bel effort est fait sur le packaging. Le designer a parfaitement incorporé l’ambiance un peu rétro de la salle de bowling du jeu.
Pour des raisons des raisons de licence évident, le pack se voit affublé du nom de “Bowling Buddies”.


Petit clin d’oeil au dos, sur lequel nous nous voyons interpellé en mode “Dude” !

La figurine de Jeffrey Lebowski dit “The Dude” :


Gros glandeur devant l’éternel, il est remarquablement interprété par Jeff Bridges et assène des répliques cultes à longueur de film.

Pour les néophytes, le voici tel qu’il apparaît dans le film :


Le travail sur les motifs du tricot et du pantalon de pyjama est remarquable. Ce n’était pas gagné car assez difficile à reproduire l’échelle d’un Lego, mais le pari est réussi.
Le visage permet d’identifier immédiatement le personnage.


L’impression latérale est très propre, surtout au niveau de la continuité hanches/jambes. Et les bras ne sont pas en reste.

Jésus Quintana :


Il apparaît seulement à deux reprises dans le film, mais son interprétation par John Turturro le rend tellement charismatique qu’il devait faire partie des trois figurines.

Dans le film, on le découvre ainsi :


On est ici beaucoup plus dans l’épure mais le travail reste intéressant.
Je suis un peu moins convaincu par le visage, un poil trop amical pour bien rendre le côté “chercheur-d’embrouilles” du personnage.


La bande latérale de la tenue de Jésus est retranscrite simplement mais rajoute à l’identification du personnage.

Walter Sobchak :


Bon gros psychopathe, ressortant constamment un discours de vétéran du Viêtnam, il est constamment armé et stocke les cendres de son ami dans un boite de café. Bingo : c’est inclus.

Reconnaissable entre mille, le voici interprété par un John Goodman au mieux de sa forme :

Im-pec-cable. Rien à redire tout y est, et si le torse reste sobre, on peut tout de même admirer le beau travail sur l’impression des jambes.


L’impression latérale met en lumière un défaut d’impression des manches rouges : vive la nouvelle bi-injection Lego.

Avant de conclure voici la bande au complet :

Juste magnifiques, on peut noter ici la présence dans ce pack de 2 boules de bowling sérigraphiée -> cool !

En conclusion :
Pour un prix très raisonnable, nous avons ici 3 belles figurines que Lego ne produira très certainement jamais.
Si Jésus Quintana est un peu en retrait, les 2 héros du film sont eux quasi parfait tant le soucis du détail est fort. Très bon point aussi pour Citizen Brick, le packaging est de très bonne qualité et l’entreprise n’est pas avare en accessoires !
Bref : un très bon achat pour tout fan du film The Big Lebowski.

Où la trouver ? A combien ?
Comme toutes les figurines de Citizen Brick, vous pouvez vous les procurer sur leur site aux alentours de 50 euros.

REVIEW Custom LEGO “The Big Lebowski”
Étiqueté avec :                                        

4
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

plus récents plus anciens

La fig de John Goodman est énorme (sans mauvais jeu de mots). On le reconnait immédiatement! Elle est parfaite.
Jeff Bridges est très bien aussi, mais bon sang, où est Steve Buscemi? C’est quand même dommage de ne pas avoir recréé le trio au grand complet.

Mcfly

Nan Gnaat, nan, la boîte de café de Walter, c’est pas du vrai café, c’est celle qui contient les cendres de Donnie, leur pote qui meurt…

gnaat

La vache qu’elle bourde ! En plus j’ai revu le film encore récemment… C’est inexcusable. Merci à toi

[…] passant ma commande sur Citizen Brick de customs Lego sur le thème « The Big Lebowski », j’ai été particulièrement faible et je me suis pris ce petit Zombie Prom en plus. Pourquoi ? […]