Le « gros » set de cette première vague Ninjago 2018 est le set LEGO 70643 Temple of Resurrection. Ce n’est pas le QG du gang de motards mais un mini temple sur son rocher.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Sept minifigs au programme, plutôt bien pour un set à 74,99€ (719 pièces), avec un peu de tout : Lord Garmadon himself et deux motards, Lloyd et Cole côté ninjas, et Harumi et Hutchins.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Et un mystérieux bébé dont je tairai le nom, pour ne pas spoiler ceux qui suivent la série. Ceux qui veulent connaître la réponse la trouveront sur cette page (dernière ligne avant la partie « Galerie »).

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Le descriptif officiel du set est peu compréhensible, et à chaud je ne comprenais pas trop qui était gentil, qui était méchant, et quelle scène exactement on est censé rejouer ici. Histoire de ne pas spoiler la série TV pour ceux qui la suivent, je vais rester sur la base : le gang de motards essaie de ressusciter Lord Garmadon. Et Master Wu est absent de cette vague car il a disparu à la fin de la saison 7. Oui oui, on en est déjà à la saison 8.

Et donc, pour ressusciter Lord Garmadon, il y a besoin des trois masques Oni. La bonne nouvelle, pour ceux qui sont intéressés par les masques : les trois masques disséminés dans les sets 70639, 70641 et 70642 sont tous les trois disponibles également dans ce set.

Si vous voulez en savoir plus sur qui est le mystérieux méchant de cette saison, et comment tout ça s’organise, Wikipedia vous donnera une réponse rapide en français, ou bien vous aurez plus de détail en anglais sur le wiki Ninjago.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Grosso modo, pour ceux qui ne suivent pas la série animée : les trois masques sont planqués à différents endroits du monde, et les méchants doivent les trouver, s’en emparer et les regrouper au même endroit afin de ressusciter le vilain papa de Lloyd. Et le but des ninjas est de les en empêcher, bien sûr. Et le lieu choisi par les Sons of Garmadon pour réunir les masques est donc visiblement ce bien-nommé temple de la Renaissance.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

De loin, le look est plutôt réussi avec une architecture rouge, noire et blanche au style asiatique. Et, ça plaira aux MOCeurs, les nouvelles barrières avec le motif carré sont ici disponibles pour la première fois en doré (en deux exemplaires seulement).

Et une mention toute particulière pour le toit :

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

En pratique, on a d’abord un rez-de-chaussée assez basique avec un mini pont, et deux rochers qui s’ouvrent pour dévoiler une « prison toile d’araignée » (le nouveau moule) et un squelette. C’est à peu près tout ici, rien de fou d’un point de vue jouabilité.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Quelques armes en vrac, deux tableaux (autocollants), c’est surtout pour meubler un peu le rez-de-chaussée.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

L’étage cache deux trappes prêtes à faire tomber des personnages, mais surtout présente les trois masques, dont deux sont fixés sur des parois rotatives. Heureusement qu’on a affaire à des ninjas, parce qu’il n’y a aucun escalier, même sommaire, pour y accéder.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Et la principale fonctionnalité du set est en fait au niveau du toit : en appuyant sur un levier à l’arrière, le toit se baisse pour dévoiler un Lord Garmadon renaissant dans les flammes, et par la même occasion donner un regard méchant au temple, comme si il était devenu maléfique. L’entrée de la grotte prenant des allures de bouche, avec les stalactites et stalagmites blanches qui font office de dents très pointues. Maléfique.

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Le mécanisme fonctionne plutôt bien (attention à ne pas trop serrer les différents engrenages) et en position haute, Lord Garmadon est bien planqué quand on regarde de face (de dos, c’est tout de suite moins discret !).

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Verdict

On obtient un joli bâtiment au style architectural réussi (qui donnera peut-être aussi des idées à certains pour des MOCs asiatiques ou pour compléter un diorama initié avec le très beau Temple de l’Airjitzu 70751). Le volume est satisfaisant (n’essayez surtout pas de mettre la moto de la maxifig du set 70642 devant, le résultat la rend encore plus ridiculement énorme), les trois masques sont présents, de belles minifigs, je dis oui !

REVIEW LEGO 70643 Temple of Resurrection

Bilan

Pour faire un récap de la gamme LEGO Ninjago 2018, j’en retiendrai vraiment deux sets qui sortent du lot à mes yeux : la voiture de Lloyd du set LEGO 70641 Ninja Nightcrawler (avec son mécanisme plutôt fun et intelligent pour faire sortir les canons rotatifs et les faire tourner, même à vide ça a franchement du style), et ce temple de la Rennaissance LEGO 70643 visuellement réussi.

Les autres sets, pour la plupart, font le job. Des toupies, des motos surdimensionnées, des bateaux, il y a de quoi s’amuser, comme chaque année. Le mécha est plutôt raté par contre, et c’est dommage. Et si vous préférez les dragons aux motos, attendez la vague du second semestre, vous serez servis !

 

 

Les reviews LEGO Ninjago 2018 :

LEGO Ninjago 2018

Vous pouvez retrouver la gamme LEGO Ninjago 2018 sur la boutique officielle LEGO et sur Amazon. Merci à LEGO pour la mise à disposition des sets pour cette review.

REVIEW LEGO Ninjago 2018 : LEGO 70643, le temple de la Renaissance
Étiqueté avec :        

4 avis sur « REVIEW LEGO Ninjago 2018 : LEGO 70643, le temple de la Renaissance »

  • 17 mars 2018 à 8 h 14 min
    Permalien

    Un joli petit complément au temple de l’airjitsu, je ne savais pas trop quoi en penser, je ne te remercie pas ! 😉

  • 17 mars 2018 à 10 h 55 min
    Permalien

    De rien 🙂
    Oui effectivement ça peut joliment compléter un petit diorama Ninjago !

  • 17 mars 2018 à 14 h 33 min
    Permalien

    Super review même si j’aimais bien quand vous vous attardiez plus sur les minifigs. Par contre vous mettez une alerte spoil pour le bébé mais pour XXXXXX, ça m’a juste gâcher la surprise…

  • 17 mars 2018 à 14 h 49 min
    Permalien

    Désolé Marin, je n’avais pas compris à la lecture de l’histoire que ce point était un potentiel spoiler, je pensais qu’il avait déjà été révélé 🙁
    J’ai rajouté un spoiler ici aussi pour les futurs lecteurs du coup. Sorry !

Laisser un commentaire