LEGO vient d’annoncer une nouvelle mise à jour des règles LEGO Ideas avec le durcissement de celle sur les licences : désormais, toute licence déjà exploitée par le Groupe LEGO ne pourra plus faire l’objet d’un projet LEGO Ideas. Cela concerne donc notamment les univers Star Wars, Marvel et DC Comics, mais aussi Disney et les différents constructeurs présents dans la gamme Speed Champions par exemple (voir tout en bas la liste complète).

LEGO Ideas licences

Jusqu’à présent, la seule règle concernant les licences était que le projet ne devait pas reposer sur une licence déjà exploitée dans un set officiel LEGO Ideas (Ghostbusters, Doctor Who, Retour vers le Futur…) mais il restait encore possible de proposer des projets Star Wars ou Super Heroes, même si les chances de les voir validés par LEGO étaient – soyons réalistes – quasiment nulles.

C’est donc désormais fini, et c’est honnêtement aussi bien puisque comme ça les choses sont claires.

A noter que cette fois-ci, les projets en cours ne vont pas être automatiquement archivés par LEGO. Vu la multitude de projets adaptés plus ou moins directement des licences en question, le travail pour se prononcer sur l’archivage de chacun serait titanesque et LEGO annonce donc n’appliquer la nouvelle règle qu’aux futurs projets.

Le détail des licences concernées à date :

Entertainment

Star Wars, MARVEL Super Heroes, DC Super Heroes & Super Hero Girls, The LEGO Batman Movie, The LEGO NINJAGO Movie, The LEGO Movie, Disney characters (Mickey Mouse, Minnie, Donald Duck, Daisy Duck, Goofy & Tinker Bell), Moana, Rapunzel, Aladdin, Cars, Whisker Haven Tales with the Palace Pets , Angry Birds, Pirates of the Caribbean, Beauty and the Beast, Cinderella, Miles From Tomorrowland, Doc McStuffins, Sofia the First, The Simpsons, Knight Rider, Mission Impossible, Midway Arcade, Lord of the Rings, Gremlins, A-Team, Harry Potter, Fantastic Beasts, Sonic the Hedgehog, Portal 2, E.T. & The Wizard of Oz.

Automotive brands

Volkswagen, Ferrari, MINI, Porsche, BMW, CLAAS, Volvo, Mercedes, Ford, Audi, Bugatti, Chevrolet & McLaren.

Architecture

Stand alone buildings (Big Ben, London Tower Bridge, US Capitol Building, Louvre, Buckingham Palace, Burj Khalifa, Eiffel Tower & Solomon R. Guggenheim Museum).

Buildings contained in the skylines (London, Sydney, Chicago, Venice, Berlin & New York).

Restricted IP from LEGO Ideas:

Shinkai 6500, Hayabusa, Minecraft, Back to the Future, Mars Science Laboratory Curiosity Rover, Ghostbusters, The Big Bang Theory, WALL•E, Doctor Who, The Beatles, Caterham, Adventure Time, Apollo program, Women of NASA concept

Et à noter : un projet qui avait été archivé ou supprimé à cause d’un conflit de licence pourra être soumis à nouveau si la licence n’est plus active chez LEGO.

Durcissement des règles LEGO Ideas : les licences déjà exploitées ne sont plus acceptées
Étiqueté avec :                

8 commentaires sur “Durcissement des règles LEGO Ideas : les licences déjà exploitées ne sont plus acceptées

  • 5 avril 2017 à 19 h 17 min
    Permalien

    C’est tout? juste ces licences ?

  • 5 avril 2017 à 20 h 34 min
    Permalien

    C’est vrai que ça fait une sacrée liste, et le pire c’est qu’elle va s’allonger en permanence dès qu’ils vont sortir un nouveau bâtiment Architecture, une nouvelle voiture Speed Champions, un nouveau pack LEGO Dimensions ou simplement une nouvelle gamme tirée d’une licence… Même si visiblement une fois les licences décommercialisées chez LEGO, il sera à nouveau possible de soumettre les projets (par exemple rien n’interdit aujourd’hui de soumettre un projet basé sur la licence Indiana Jones, pour n’en citer qu’une !)

  • 5 avril 2017 à 21 h 09 min
    Permalien

    N’empêche, je pense que c’est une très mauvaise décision, franchement même si la chance de voir sa création validée, dans l’une des licences exploitée par lego est extrêmement minime, ceci ne devrait pas nuire à lego que de laisser ses fans créer et présenter leurs créations respectives dans l »espoirs d’être validée . Voyons ou est le problème ? Pour l’instant, comme cela au chaud, je pense que lego est gênée par tant de créativité, je pense que cela gêne ses propres créateurs. Ou peut être puisqu’elle a déjà des équipes entières rémunérées pour créer dans ces licences, alors autant pousser les fans à créer d’autres choses et donner des idées, disons le, gratuitement. Enfin c’est une réaction à chaud, cela dit je bouillonne un peu depuis un temps sur les choix de lego.

  • 5 avril 2017 à 23 h 02 min
    Permalien

    Je partage les avis qui pensent que c’est absolument absurde de limiter l’imagination et la création des fans. Lego doit juste expliquer aux créateurs : »Lego doit faire des bénéfices sans payer un max de thune en licence. Merci de vos nouvelles créations qui permettent de trouver un nouveau marché et des bénéfices important en vous laissant des miettes. « 

  • 6 avril 2017 à 0 h 14 min
    Permalien

    ça n’empêchera pas les fans de se montrer imaginatifs et créatifs par ailleurs, mais au moins le message est clair : la plateforme LEGO Ideas vise à permettre à des gens de proposer des projets non dépendants d’une licence ou basés sur une licence non exploitée par LEGO, et pour les licences « actives » ce sont les designers de la marque qui s’en occupent.

    Pour voir le verre à moitié plein, cela évitera la frustration que je vois à chaque nouvelle session de validation LEGO Ideas (« pfff de toute façon c’est du star wars, ça ne sera jamais validé ») ou bien les débats plus ou moins fondés si LEGO sort un set qui ressemble un peu à un projet (du genre « pfff là ils refusent l’UCS machin et dans 1 an ou 2 ils le ressortiront du chapeau »).

  • 6 avril 2017 à 1 h 05 min
    Permalien

    Beh moi, finalement je trouve ça pas plus mal comme décision.
    Cela permettra de faire le ménage dans ce grand bordel qu’est LEGO Ideas. Parce que entre les moc pourris qui sont postés et les moc sublimes mais qui n’ont aucune chance d’être sélectionner je trouve que le site ne ressemble plus à rien.
    Soyons clairs, la plupart des gars qui proposent des mocs de Star Wars, et autres Seigneurs des Anneaux le font pour avoir des vues et de la notoriété sur le net. Ils se servent de la plate forme Ideas pour se faire connaitre car ils savent très bien que leur projet ne sera jamais sélectionné.
    Donc peut être que le fait d’éliminer un petit peu de contenu de la plate-forme permettra de mettre plus en avant des projets créatifs qui ne s’appuient pas sur des licences déjà commercialisées.

  • 6 avril 2017 à 5 h 43 min
    Permalien

    Je suis entièrement d’accord avec Brickman et John, cette précision sur les règles va aider à faire du ménage nécessaire et éviter les frustrations et utilisation détournées de la plateforme.
    C’est certain, on verra moins de créations dans les licences qui feront dire « whoua mais pourquoi Lego ne le sort pas? », mais on aura peut être plus de choses moins vues et revues, plus d’originalité.

  • 6 avril 2017 à 9 h 47 min
    Permalien

    et pourquoi pas l’émergence d’une plateforme alternative ?
    où nous pourrons acheter les créations (mode d’emploi + pièces) en 1 click…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *